LE SITE D'AIDE � LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le th��tre permet-il de persuader et d'�mouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: th��tre persuader ou th��tre �mouvoir

POUR LE SUJET: Les �crivains �crivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: �crivains amuser
»Cr�er un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

66 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 3 > >>

Pour Musset, la poésie est essentiellement lyrique : « D'un sourire, d'un mot, d'un soupir, d'un regard/ Faire un travail exquis, plein de craintes et de charme, / Faire une perle d'une larme. » Peut-on réduire la poésie à cet objectif ?

  - L'objet de la poésie lyrique est extrêmement variable puisqu'il est lié à la diversité des états psychologiques du sujet. Toutes les tonalités de la vie affective trouvent à s'y exprimer. Ceci explique l'essence musicale du lyrisme poétique ( lyrisme = lié à lyre ; il s'agit donc, à l'origine, d'un chant). C'est pourquoi cette poésie prend souvent forme...

3 pages - 1,80 ¤

Nombreux sont les poètes qui se sont interrogés sur les fonctions de la poésie. Ainsi, aux yeux de Musset, elle est essentiellement lyrique : d'un sourire, d'un mot, d'un soupire, d'un regard /Faire un travail exquis, plein de crainte et de charme, / Faire une perle d'une larme. Telle est pour lui l'ambition du poète. En vous appuyant sur les textes poétiques que vous connaissez, vous discuterez de ce jugement ?

Note : 6.5/10

Elle a une fonction métaphorique et une puissance d'évocation qui visent à transporter le lecteur dans un monde imaginaire. Elle cherche donc à transfigurer le monde quotidien par les images qu'elle invente. La poésie est donc souvent une « invitation au voyage », pour reprendre le titre du poème Baudelairien. Ex : ·         Etudier le poème de Baudelaire « L'invitation au voyage » véhiculant un exotisme...

3 pages - 1,80 ¤

Pierre-Aimé Touchard écrivait dans une étude récente sur Molière : « l'auteur dramatique n'est auteur que parce qu'il est lui-même le théâtre d'un incessant conflit qu'il ne peut ni résoudre ni dépasser, et dont il essaye de se délivrer en l'objectivant, en le dépliant sous nos yeux. » Vous examinerez quelques exemples pour expliquer et au besoin discuter cette assertion.

Si Philinte était, comme on l'a dit, « le sage de la pièce », et Alceste la victime jetée en pâture aux rires du parterre, comment expliquerait-on que quelques-uns des accents humains les plus graves de notre théâtre aient été précisément placés dans la bouche d'Alceste ? « Je veux que l'on soit homme, et qu'en toute rencontre Le...

2 pages - 1,80 ¤

Si je me suis mis au roman, c'est parce que j'avais rencontré dans cet apprentissage nombres de difficultés et de contradictions, et qu'en lisant divers grands romanciers, j'avais eu l'impression qu'il y avait là une charge poétique prodigieuse, donc que le roman, dans ses formes les plus hautes, pouvait être un moyen de résoudre, dépasser ces difficultés, qu'il était capable de recueillir tout l'héritage de l'ancienne poésie. (M. Butor).Quelles réflexions vous inspire ce témoignage ?

Ils présentent parfois un véritable examen scientifique cherchant à éclairer la nature humaine et les mécanismes déterminant les comportements humains : Ex : ·                             Zola insiste beaucoup sur l'influence de l'hérédité et de l'éducation, et s'appuie sur des théories qui, pour avoir été inspirés par la médecine expérimentale de Claude Bernard, se veulent scientifiques pour peindre une réalité souvent crue. ·                             Autre exemple de roman...

3 pages - 1,80 ¤

Vigny écrit dans le Journal d'un poète : « J'aime peu la comédie, qui tient toujours plus ou moins de la charge et de la bouffonnerie.» Il précise plus loin sa pensée en disant: «Je sais apprécier la charge dans la comédie, mais elle me répugne parce que, dans tous les arts, elle enlaidit et appauvrit l'espèce humaine et, comme homme, elle m'humilie. » ?

» Mais en même temps, il peignit la nature humaine et, dans tous ses héros, nous retrouvons quelques traits de notre personnalité. N'y a-t-il pas, de nos jours encore, des avares qui sacrifient leurs enfants à leur fortune, des hypocrites coureurs de dot qui flattent les lubies de bourgeois insensés pour s'approprier leur argent, des bourgeois parvenus, des...

2 pages - 1,80 ¤

Bien des écrivains ont goûté et célébré la solitude. Avez-vous vous-même éprouvé l'utilité et le charme de la solitude ? Qu'il en soit ainsi ou non, essayez de dégager très sincèrement ce que vous ressentez dans un moment de solitude. Vous éclairerez votre analyse en comparant votre propre expérience avec les réactions que vous inspirent des écrivains comme Montaigne, Descartes, Pascal, La Fontaine, Rousseau, Chateaubriand, Lamartine, etc.

On comprend mal Montaigne s'enfermant dans sa « librairie », plus mal encore le Chateaubriand des Mémoires d'Outre-Tombe qui coupe les contacts avec le réel, ci pas du tout Descartes lorsqu'il se réfugie en Hollande pour fuir la foule parisienne... La solitude est bonne pour le vieillard et non pour l'adolescent. Celui-ci veut connaître la vie la respirer à...

2 pages - 1,80 ¤
1,80 ¤
<< < 2 3 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Litt�rature
 QCM de culture g�n�rale
 Histoire
 G�ographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :