LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

78 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 3 4 > >>

Préférez-vous les romans dont le héros est un personnage positif ? Vous répondrez à cette question dans un développement composé, en prenant appui sur les textes du corpus, ceux que vous avez étudiés en classe et vos lectures personnelles.

Note : 5.5/10

Le héros épique, courageux peut devenir prévisible, du fait de sa force exceptionnelle ; il ne ménage donc aucun effet de surprise. Par ailleurs, le héros incarnant des valeurs positives et héroïques peut s'avérer trop moralisateur, entravant le plaisir de la lecture.(cf. romans pédagogiques de Fénelon à Les aventures de Télémaque, destiné à l'éducation du duc de Bourgogne.   2)      L'intérêt du...

3 pages - 1,80 ¤

Pour Rousseau les fables de La Fontaine ne jouent pas leur rôle éducatif parce qu'elles donnent à voir ce qu'il ne faut pas faire. Vous discuterez son point de vue en prenant appui sur la fonction traditionnelle des apologues et sur les moyens mis en oeuvre pour faire passer un message didactique et moral ?

Note : 6/10

En lui supposant réellement l'objet d'être entendue des enfants, de leur plaire et de les instruire, cette fable est assurément son chef-d'oeuvre : qu'on me permette donc de la suivre et de l'examiner en peu de mots. Rousseau analyse ensuite « à la manière d'un enfant » Le Corbeau et le Renard de La Fontaine et conclut qu' « on leur apprend moins...

4 pages - 1,80 ¤

Dans Le Théâtre, A. Ubersfeld affirme : L'une des caractéristiques les plus étonnantes du texte théâtral, la moins visible, mais peut-être la plus importante, c'est son caractère incomplet. Pour elle, le texte théâtral est donc un texte troué, qui exige du metteur en scène une interprétation. Vous discuterez ce point de vue en prenant appui sur les textes du Corpus et sur les oeuvres que vous avez lues ou étudiées, notamment Rhinocéros.

Note : 5.8/10

- Anne Ubersfeld rappelle la distinction entre une lecture syntagmatique du texte et une lecture paradigmatique : la lecture syntagmatique privilégie le sens qui naît de la succession des mots entre eux, et la lecture paradigmatique décolle du texte, et examine les connotations, les allusions cachées derrières ces mots. Au théâtre, la lecture paradigmatique est particulièrement riche, elle...

2 pages - 1,80 ¤

Rousseau écrit: La tragédie est si loin de nous, elle nous présente des êtres si gigantesques, si boursouflés, si chimériques que l'exemple de leurs vices n'est guère plus contagieux que celui de leurs vertus n'est utile. Partagez-vous cette condamnation de la tragédie par Rousseau ? Vous appuierez votre argumentation sur des exemples précis tirés des tragédies de RACINE que vous connaissez ?

Note : 5.4/10

. Il ne faut pas laisser dire que cela n'est ni vrai, ni humain, ni vivant. Les héros de Corneille sont grands, non pas gigantesques, ils s'émeuvent, ils souffrent, mais ils se domptent (Auguste, Pauline). Ils sont sublimes, non boursouflés (le Cid, Polyeucte), vivants, non chimériques; ils discutent avec eux-mêmes, ils luttent et si la victoire est certaine,...

1 page - 1,80 ¤

À quoi sert la littérature ? Vous répondrez en prenant appui sur les textes proposés dans le corpus et sur vos lectures personnelles ?

Note : 10/10

Elle est la transcendance de la nature vue à travers le regard de l'écrivain. Ce dernier propose au lecteur une nouvelle vision et une nouvelle interprétation du monde. Ex : ·                            La poésie Rimbaldienne à le poète se fait décodeur de l'invisible, découvreur du monde en l'explorant dans ses profondeurs et transmettre ces découvertes souvent indicibles par un langage approprié, celui de la poésie. Cf. Lettre...

2 pages - 1,80 ¤

Faut il chercher le sens d'une oeuvre dramatique dans son dénouement ? Vous prendrez appuie sur les textes du corpus et vos études en classe.

Note : 5.4/10

Le choix du dénouement participe aussi d'un jeu avec les codes théâtraux et avec le lecteur   _ Le dénouement des comédies est codifié : il est préférable que la pièce se termine dans une tonalité d'allégresse générale (que tout le monde soit satisfait) et très souvent par un mariage : une très grande partie des comédies de Molière se...

2 pages - 1,80 ¤

Que représentent pour vous les héros ? Vous vous demanderez ce que signifie ce besoin d'admirer des êtres réels ou de fiction, de les aimer ou de les imiter, et vous appuierez votre réflexion sur des exemples précis.

Le talon d'Achille, signe de son humanité mortelle, lui permet paradoxalement d'échapper au temps et d'entrer dans l'éternité de la légende. Aujourd'hui encore, ce mythe a quelque résonance : tous les « héros » musclés de nos écrans doivent un peu de leur pouvoir de fascination au personnage d'Achille. Le héros est donc à la fois un surhomme par...

3 pages - 1,80 ¤

Voltaire écrit dans la conclusion de "Candide" : "Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le vice et le besoin". Quelles réflexions cette affirmation vous inspire-t-elle ? Vous vous appuierez sur des exemples précis empruntés à vos lectures et a vos expériences personnelles ?

·         Des besoins tels que vivre, se nourrir, respirer, ont-ils vraiment une qualification en bon ou mauvais ? Ils seraient plutôt simplement nécessaires. ·         Nous pouvons alors comprendre l'information donnée par le sage comme suit : d'une part, le travail nous permet de ne pas avoir certains besoins inutiles, qui nous pousseraient à vouloir toujours plus (n'oublions pas que Candide est...

2 pages - 1,80 ¤

Pour Rousseau, les Fables de La Fontaine ne jouent pas leur rôle éducatif parce qu'elles donnent à voir ce qu'il ne faut pas faire. Vous discuterez son point de vue en prenant appui sur la fonction traditionnelle des apologues et sur les moyens mis en oeuvre pour faire passer un message didactique et moral.

Ce sont encore là, direz-vous, des paradoxes. Soit ; mais voyons si ce sont des vérités. [...] Sans citer cette multitude de fables qui n'ont rien d'intelligible ni d'utile pour les enfants, et qu'on leur fait indiscrètement apprendre avec les autres, parce qu'elles s'y trouvent mêlées, bornons-nous à celles que l'auteur semble avoir faites spécialement pour eux. Je ne connais dans...

4 pages - 1,80 ¤

L'un des ressorts de la tragédie est l'émotion tragique qu'elle doit inspirer au spectateur, mais elle bannit toute forme de violence visuelle sur scène. En prenant appui sur plusieurs récits dont essentiellement celui de la mort d'Hippolyte, vous chercherez en quoi un récit oral peut susciter plus d'émotion que la représentation de la scène qu'il rapporte.

                        B- La mort d'un héros • Dans la tirade de Théramène, Hippolyte est présenté comme un chef. Cf. « autour de lui » ; « sa sa voix » ; « ses gardes »... > respect... • Récit épique : Hippolyte devient un héros. Cf. « Hippolyte lui seul, digne fils d'un héros » ;  « l'intrépide Hippolyte ». • Théramène évoque les souffrances du jeune homme. « votre malheureux fils » ; « ce héros expiré ». •...

2 pages - 1,80 ¤

Dites dans quelle mesure la mise en scène d'une pièce de théâtre peut révéler ou atténuer son comique. Vous vous appuierez sur les textes étudiés au cours de la séquence ainsi que sur votre culture personnelle.

_trahir le texte ? Par exemple, en jouant comiquement une pièce tragique: cette entreprise pose problème dans le cas de la tragédie, qui repose sur une tension jamais dénouée. Le metteur en scène ne risque-t-il pas de trahir l'auteur en faisant rire le spectateur? Exemple : mise en scène de Bérénice de Racine aux Amandiers en 2007 :...

2 pages - 1,80 ¤

Pensez vous que ce sont les mêmes raisons qui attirent le public au théâtre et au cinéma ? Vous vous appuierez sur une expérience personnelle ?

  Le théâtre demeure, même si l'on tient compte de grandes mises en scène dans des stades requérant de très gros moyens, un spectacle mis en oeuvre avec de faibles budgets, et ne pouvant se reproduire à l'infini. Le film est définitif, et il peut  être vu partout dans le monde à l'identique, la pièce est toujours unique...

2 pages - 1,80 ¤
<< < 2 3 4 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :