LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

233 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

112 résultats dans : Dissertations

J'écris pour agir, a dit Voltaire. Pensez-vous que le rôle d'un écrivain soit de défendre des valeurs auxquelles il tient ?

Note : 5.5/10

Définition des termes du sujet   Le sujet demande que l'on s'intéresse à la question du rôle de l'écrivain sous un angle particulier : celui qui soutiendrait que ce rôle consisterait pour l'écrivain à « défendre les valeurs auxquelles il tient ». Demander quel rôle joue l'écrivain, c'est envisager la fonction de l'écrivain, c'est-à-dire non pas tant la conception qu'il se fait de...

2 pages - 1,80 ¤

En quoi l'Ingénu de Voltaire est-il un conte philosophique ?

Note : 5.1/10

Il se contente d'observer objectivement la société qu'il découvre. Derrière cette façade apparaît bien sûr l'ironie car l'auteur qui fait parler le Huron est loin d'être innocent et encore moins objectif ! En outre, le ton merveilleux propre au conte semble bien perverti ici puisque les rouages de la société découverte par le sauvage sont impitoyables avec ceux qui...

1 page - 1,80 ¤

Voltaire écrit dans la conclusion de "Candide" : "Le travail éloigne de nous trois grands maux : l'ennui, le vice et le besoin". Quelles réflexions cette affirmation vous inspire-t-elle ? Vous vous appuierez sur des exemples précis empruntés à vos lectures et a vos expériences personnelles ?

·         Des besoins tels que vivre, se nourrir, respirer, ont-ils vraiment une qualification en bon ou mauvais ? Ils seraient plutôt simplement nécessaires. ·         Nous pouvons alors comprendre l'information donnée par le sage comme suit : d'une part, le travail nous permet de ne pas avoir certains besoins inutiles, qui nous pousseraient à vouloir toujours plus (n'oublions pas que Candide est...

2 pages - 1,80 ¤

Voltaire a écrit : « Les livres les plus utiles sont ceux dont les lecteurs font eux-mêmes la moitié. » Comment comprenez-vous cette formule ?

Note : 8.3/10

II. LES DANGERS D'UNE TELLE CONCEPTION DU LIVRE Une telle conception du rôle du livre n'est cependant pas sans dangers. Elle transforme d'abord le lecteur en un être essentiellement passif chez lequel se développeront bientôt des tendances à la paresse intellectuelle et morale. Une abdication aussi entière de la conscience entraîne une véritable atrophie de la volonté. Ne voit-on...

2 pages - 1,80 ¤

On considère souvent les personnage des contes de Voltaire comme des marionnettes. Quel sens donnez-vous à ce mot ? Appréciez cette affirmation en vous appuyant sur vos lectures personnelles et surtout sur les contes voltairien que vous avez lu (Zadig, Micromégas , l'ingénue) et en particulier de Candide ?

C'est dans Zadig ou la destinée que cette problématique est le plus explicitement abordée : l'ange Jehzrel apparaît au héros, pour l'éclairer sur le sens du malheur : il en affirme la suprême nécessité : le monde ne pourrait être meilleur, pour la très simple raison qu'il est ainsi. Le réel étant infini et infiniment divers, il doit exister des planètes plus...

2 pages - 1,80 ¤

Commentez ces réflexions de Voltaire : « Je, veux qu'un conte soit fondé sur la vraisemblance, et qu'il ne ressemble pas toujours à un rêve. Je désire qu'il n'ait rien de trivial ni d'extravagant. Je voudrais surtout que, sous le voile de la fable, il laissât entrevoir aux yeux exercés quelque vérité fine qui échappe au vulgaire. »

Pour l'entendre il suffit de soulever le voile. III. La vérité fine qui échappe au vulgaire. L'esprit de Voltaire est fertile et ses attaques nombreuses. Aussi le lecteur doit-il avancer prudemment pour entrevoir les multiples faces de la vérité. 1. Voltaire, virulent chroniqueur de son siècle. Presque à chaque page apparaissent les coups de griffe typiquement voltairiens (réponses directes aux actes...

2 pages - 1,80 ¤

À partir des textes proposés et d'autres que vous connaissez, vous vous demanderez quelles formes (genre) peut prendre, selon les époques, l'engagement de l'écrivain au service dune cause. Puis vous vous interrogerez sur l'efficacité d'un tel engagement. [Voltaire, Correspondance (juillet 1766) - correspondance avec le comte d'Argental ; Zola, Lettre à M. Félix Faure (l'Aurore, 13 Janvier 1898) ; Hugo, Préface du Dernier jour d'un condamné (1832) ?

  Lettres ouvertes, polémiques S'adressant à une personne (le plus souvent importante comme Félix Faure dans la lettre de Zola) mais lisible par tous, ce type d'écrits a pour but de faire réfléchir le lecteur, de le faire participer et donc de le pousser à prendre un parti.   Articles, discours Ici pas de faux semblants, pas de destinataire qui donne l'occasion...

1 page - 1,80 ¤

Au moment où vous commencez à vous orientez vers un spécialisation littéraire, vous réfléchirez au conseil que donnait Voltaire: Je vous invite à ne lire que des ouvrages depuis longtemps en possession des suffrages du public et dont la réputation n'est point équivoque. Il y en a peu, mais on profite bien davantage en les lisant qu'avec tous les mauvais petits livres dont nous sommes inondés ?

xxv : Visite chez le seigneur Pococurante, noble vénitien). 3. Le « critère » retenu : les « classiques » consacrés par le temps (cf. Boileau, Réflexions critiques sur Longin, Réflexion VII) et non les « ouvrages équivoques », c'est-à-dire non encore sortis vainqueurs de l'épreuve du temps. On rencontre la même prudence chez tous les directeurs de conscience...

2 pages - 1,80 ¤

Rédiger la préface d'une nouvelle édition des contes philosophiques de Voltaire ?

        Combat de Voltaire contre l'Inquisition : ...* « Voltaire a lutté longtemps contre le fanatisme religieux et l'Inquisition, comme par exemple dans le chapitre 6 de Candide, « Comment on fit un bel autodafé pour empêcher les tremblements de terre, et comment Candide fut fessé ». Il a même agi plusieurs fois concrètement comme dans l'affaire Calas ou celle du chevalier de la...

3 pages - 1,80 ¤

On a défini Voltaire « un pessimiste gai » et Rousseau « un optimiste triste ». Qu'en pensez-vous ?

b) Rousseau de son côté, est effectivement « optimiste » :• puisqu'il part du principe que l'homme « naturel » a été autrefois, avant la constitution de la société en classes : "bon, sain, libre, heureux". (Discours sur l'Inégalité);• et qu'on pourrait tout attendre de l'homme s'il est élevé selon « l'état de nature », comme en témoignent...

2 pages - 1,80 ¤

Avec Voltaire, c'est un monde qui finit; avac Rousseau c'est un siècle qui commence (Goethe) ?

. 2. Par son individualisme.... Tout entier dans ses oeuvres, non seulement dans les Confessions, mais dans les Discours, dans L'Émile et la Nouvelle Héloïse. 3. Par son style frémissant et pittoresque. Nous sommes loin de Voltaire, dont la prose est claire, transparente, vive et spirituelle... Les qualités de Rousseau sont la flamme, la couleur, l'éloquence. Voltaire et Rousseau avaient conscience...

1 page - 1,80 ¤
<< < 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :