LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

1050 résultat(s) trouvé(s)
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 > >>

THEATRE ENGAGE OU THEATRE PUR: Je n'arrive pas à considérer le théâtre comme une façon d'amuser, de distraire; je préfère le considérer comme un moyen de libération de préjugés, d'injustices. Que veut dire Armand GATTI, auteur dramatique, lorsqu'il énonce cette opinion ? Cette conception du théâtre vous paraît-elle acceptable ?

Introduction Armand Gatti, qui refuse de voir dans le théâtre un pur divertissement, mais en fait un moyen de libération, affirme par ailleurs : « C'est fait pour que le public se pose des questions. Car lorsqu'un homme se pose des questions, il commence à changer et il a des chances un jour de chan­ger le monde. » I. -...

1 page - 1,80 ¤

Le héros d'un roman, d'une nouvelle ou d'une pièce de théâtre doit-il être nécessairement héroïque ?

  3)      Toute oeuvre littéraire engage des actions entre différents personnages. Il arrive que plusieurs d'entre eux possèdent un caractère héroïque (c'est le cas notamment des pièces de théâtre, des tragédies du XVIIème siècle). Ainsi, ce n'est pas le caractère héroïque du seul personnage principal qui est à la base de l'oeuvre, mais dans sa façon de réagir face aux...

1 page - 1,80 ¤

Photographier, c'est conférer de l'importance, écrit Susan Sontag dans sur la Photographie (1983). Susan Sontag a-t-elle raison aujourd'hui ?

L'album de photos devient une solution de substitution, qui remplace l'expérience du monde par sa représentation informative. À tel point que la photographie est trafiquée à des fins politiques : rien n'empêche que l'on fasse disparaître d'un cliché tel ou tel personnage dont l'Histoire veut se débarrasser. Pensons à certains sinistres trucages des dictatures. L'on peut y ajouter...

3 pages - 1,80 ¤

En quoi la reprise d'une figure mythique dans une oeuvre peut-elle nous intéresser ?

Pour toute figure mythique, il est possible de dresser un tableau généalogique : le Docteur Jekyll du roman de Stevenson naît ainsi d'un croisement dieu latin Janus et du motif de l'élixir magique. Par la suite, le docteur Jekyll inspire lui-même la bande dessinée américaine à travers le personnage de l'incroyable Hulk. En ce sens, il n'existe pas à...

2 pages - 1,80 ¤

Commentez les propos de Proust sur le Beau en littérature : Si l'on cherche ce qui fait la beauté absolue de certaines choses, on voit que ce n'est pas la profondeur, ou telle ou telle autre vertu qui semble éminente. Non, c'est une espèce de fondu, d'unité transparente où les choses, perdant leur premier aspect de choses sont venues se ranger les unes à côté des autres dans une espèce d'ordre, pénétrées de la même lumière. Je suppose que c'est ce qu'on appelle le vernis des peintres ?

  Notons que Proust parle ici de la « beauté absolue » c'est-à-dire non seulement de la beauté totale, parfaite d'une oeuvre, mais aussi de la beauté en tant qu'elle permet l'atteinte d'un absolu.   Problématique : La beauté d'une oeuvre littéraire tient-elle davantage à la forme et au style particulier de l'écrivain, qu'au thème traité ?   Ce sujet met finalement en jeu une définition de...

3 pages - 1,80 ¤

En vous référant à votre expérience personnelle aussi bien qu'à votre connaissance du répertoire racinien, vous commenterez et, éventuellement discuterez cette affirmation d'Eugène Ionesco : « Il faut aller au théâtre comme on va à un match de football, de boxe, de tennis. Le match nous donne en effet l'idée la plus exacte de ce qu'est le théâtre à l'état pur : antagonismes en présence, oppositions dynamiques, heurts sans raison de volontés contraires » ?

Conflit amoureux Cela peut être le cas de deux amoureux séparés (Shakespeare) ou d'une scène de trahison, de duperie (Dom Juan).   2. Conflit physique Il peut s'agir de scènes de duel, de meurtre (Lorenzaccio de Musset). Ici, les techniques employées pour mettre en scène l'affrontement susciteront plus ou moins l'adhésion du spectateur selon qu'elle soit ou non spectaculaire.   3. Conflit de...

2 pages - 1,80 ¤

À partir des textes proposés et d'autres que vous connaissez, vous vous demanderez quelles formes (genre) peut prendre, selon les époques, l'engagement de l'écrivain au service dune cause. Puis vous vous interrogerez sur l'efficacité d'un tel engagement ?

                Engagement en dehors des oeuvres Correspondances Ecrits qui ne sont pas destinés à la publication, les correspondances dévoilent l'intériorité d'un auteur, sa façon de penser, sa position sur tel ou tel sujet. Il n'y a pas de mise en forme et ce contenu brut touche d'autant plus le lecteur. Notons que le destinataire, par ses réponses est le faire...

1 page - 1,80 ¤

Pensez vous que ce sont les mêmes raisons qui attirent le public au théâtre et au cinéma ? Vous vous appuierez sur une expérience personnelle ?

  Le théâtre demeure, même si l'on tient compte de grandes mises en scène dans des stades requérant de très gros moyens, un spectacle mis en oeuvre avec de faibles budgets, et ne pouvant se reproduire à l'infini. Le film est définitif, et il peut  être vu partout dans le monde à l'identique, la pièce est toujours unique...

2 pages - 1,80 ¤

Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie (Vinet). qu'en pensez-vous ?

Au contraire, les coquins, les faibles, les maniaques, les maladroits se mettent et mettent les autres dans des situations bien bizarres. (Exemples.) Tout cela ne peut pas ne pas faire rire. Mais précisément, à bien réfléchir, tout cela au fond est triste, car il s'agit toujours de gens qui sont victimes de leur propre sottise ou méchanceté ou de...

1 page - 1,80 ¤

Un écrivain contemporain écrit : Le poète a un pied dans la boue, un oeil sur les étoiles et un poignard dans la main . Cette vision du poète vous paraît-elle pouvoir s'appliquer à Hugo dans les poèmes de Châtiments que vous avez étudiés ?

Note : 5.1/10

Exemple : Souvenir de la nuit du 4 : L'enfant avait reçu deux balles dans la tête. Le logis était propre, humble, paisible, honnête; Le début même est très habilement construit : il choque très fortement le lecteur, par le contraste entre "enfant" et "balles" et la précision "dans la tête" qui ajoute à l'horreur. Le retour au vers...

2 pages - 1,80 ¤

Montesquieu confie dans ses Cahiers : « l'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture ne m'ait ôté ». qu'en pensez-vous ? Quel rôle assignez-vous vous-même à la lecture dans votre vie d'adolescent d'aujourd'hui (divertissement, enrichissement moral, intellectuel...) ?

mais des chagrins, ennuis, lassitude, tristesses sans cause... tout ce qui est le pain quotidien de la vie et qu'amènent soit notre propre humeur, soit la monotonie ou l'inutilité des choses, la méchanceté, l'ingratitude ou la sottise des hommes.... C'est bien cela que Montesquieu appelle les dégoûts de la vie, et la lecture qui nous console n'est pas...

1 page - 1,80 ¤

Pourquoi la mort est-elle un des thèmes privilégiés de la poésie lyrique ? [Corpus : « Sur un tombeau », Plaintes d'Acante de Tristan l'Hermite ; « Lorsque la mort viendra », Pour un Vitrail de Anne Perrier ; « Les jours bleuiront », extrait des Coqs à l'âne - Norge] ?

L'expression "poésie lyrique" est à prendre avec précaution : si de nombreuses poésies au XIXe sont classées d'emblée dans la poésie lyrique (celles de Lamartine, de Vigny) il reste assez difficile de définir précisément ce qu'on entend par "tonalité lyrique" et "souffle lyrique" : des poètes contemporains, comme Mallarmé ou Apollinaire, semblent aussi exprimer quelque chose qui relève...

2 pages - 1,80 ¤
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :