LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

427 résultat(s) trouvé(s)
<< < 1 2 3 4 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>

Que la comédie fasse rire, tout le monde, s'accorde à le dire toutefois, ce rire peut ne pas être gratuit et revêtir différentes fonctions et enjeux : elle peut par exemple châtier les moeurs en riant. Dans quelles mesures y parvient-elle ? Serait-ce sa seule fonction ?

rendre agréablement sur le théâtre les défauts de tout le monde » . La comédie est, non moins que la tragédie, « utile »; elle permet de voir et ainsi d'éviter l'excès; c'est à ce titre que Voltaire a pu invoquer les deux genres comme des manifestations complémentaires d'une seule et même pratique: Je regarde la tragédie...

3 pages - 1,80 ¤

Que la comédie fasse rire, tout le monde, s'accorde à le dire toutefois, ce rire peut ne pas être gratuit et revêtir différentes fonctions et enjeux : elle peut par exemple châtier les moeurs en riant ?

Ex : ·                           Critique des inégalités sociales à travers la problématique du rapport entre maîtres et valets dans le Mariage de Figaro de Beaumarchais. ·                           Molière et la critique de l'hypocrisie des dévots ( Tartuffe), satire des précieuses ( Les Précieuses ridicules)... ·                           Critique de « caractère » dans Don Juan de Molière. Du coureur de jupons au « plus grands des scélérats que la terre ait jamais connu...

3 pages - 1,80 ¤

Commentez cette opinion d'André Gide: Il me semble que les qualités que nous nous plaisons à appeler classiques sont surtout des qualités morales et volontiers je considère le classicisme comme un harmonieux faisceau de vertus dont la première est la modestie ?

Ceci nous apparaît d'autant plus étonnant qu'au centre de ces vertus de créateur, Gide met la modestie; or il faut l'avouer, les classiques sont, en général, loin d'être modestes : à l'arrogance de Racine, méprisant Corneille, insultant ses maîtres de Port-Royal, frémissant d'orgueil à la moindre critique, répondent l'assurance de Molière après ses succès et le dogmatisme d'un...

2 pages - 1,80 ¤

Expliquez et discutez cette opinion de Pierre Loti en s'appuyant sur des exemples précis: Les vrais poètes, dans le sens le plus libre et le plus général du mot, naissent avec deux ou trois chansons qu'il leur faut à tout prix chanter, mais qui sont toujours les mêmes: qu'importe, du reste, s'ils les chantent chaque fois avec tout leur coeur ?

Selon lui, le poète « chante avec tout son coeur » : c'est là une expression presque puérile, en tout cas Un lieu commun sans profondeur. Ainsi l'affirmation est des plus superficielles et témoigne de l'incapacité de Loti à discuter le problème de critique qu'il évoque. 3. Le texte a un peu l'accent d'un plaidoyer pro domo : son...

2 pages - 1,80 ¤

Que la comédie fasse rire, tout le monde, s'accorde à le dire toutefois, ce rire peut ne pas être gratuit et revêtir différentes fonctions et enjeux : elle peut par exemple châtier les moeurs en riant. Dans quelles mesures y parvient-elle ? Serait-ce sa seule fonction ?

  3)      La catharsis comique   Le mécanisme de la catharsis comique est à certains égards le contraire de la catharsis tragique: au lieu de souffrir avec le protagoniste qui malgré son rang nous ressemble, ici on s'en désassocie, toute notre réaction est d'éviter de lui ressembler. C'est le rire qui marque cette distance, ce refus de compassion. C'est cette notion de...

3 pages - 1,80 ¤

Commentez, en vous appuyant sur le texte des « Pensées », cette réflexion de Chateaubriand : « Les sentiments de Pascal sont remarquables surtout par la profondeur de leur tristesse et par je ne sais quelle immensité. » ?

Pris entre l'infiniment grand et l'infiniment petit, l'homme ne saurait en appréhender qu'une part infime, et son attitude, selon Pascal, sera modifiée par cette idée : « Je crois que sa curiosité se changeant en admiration, il sera plus disposé à les contempler en silence qu'à les rechercher avec présomption ». Voilà donc qu'une nouvelle issue se ferme...

3 pages - 1,80 ¤

«Les grands textes ne meurent pas parce qu'on n'a jamais fini de les approfondir : ils ne sont pas éternels, ils sont toujours actuels», écrit Jean Romain. Etes-vous de son avis ? Y a-t-il pour vous de «grands textes » (ou de grandes oeuvres dans d'autres domaines) que vous trouvez actuels, quel que soit leur âge ? Pouvez-vous expliquer d'où vient ce pouvoir de ne pas vieillir ?

..   La liberté. Qui ne rêve pas de liberté ? Je crois que c'est un besoin de l'être humain, comme l'eau et le pain. Un homme emprisonné est pour ainsi dire mort. Qu'a-t-il le droit de faire ? Presque rien. Ce n'est pas seulement de cette liberté qu'on peut parler. Mais aussi celle que l'homme peut avoir face à lui même....

1 page - 1,80 ¤

Que pensez-vous de cette opinion sur l'oisiveté : « Hors de la société, l'homme isolé, ne devant rien à personne, a le droit de vivre comme il lui plaît ; mais dans la société, où il vit nécessairement aux dépens des autres, il leur doit en travail le prix de son entretien ; cela est sans exception. Travailler est donc un devoir indispensable à l'homme social. Riche ou pauvre, puissant ou faible, tout citoyen oisif est un fripon » (J.-J. Rousseau) ?

Ce sujet correspond à la première partie de la dissertation qui précède. Il faut insister principalement sur la nécessité du travail comme participation à la vie de la société. I. L'homme « hors de la société » : a) C'est là un mythe cher à Rousseau. b) II s'agit d'une reconstruction toute théorique de l'histoire. c) L'isolement total est impossible. II. L'homme doit...

1 page - 1,80 ¤

Commentez cette définition de l'intellectuel que donne André Malraux dans « Les Noyers de l'Altenbourg » : « Un intellectuel n'est pas seulement celui à qui les livres sont nécessaires, mais tout homme dont une idée, si élémentaire soit-elle, engage et ordonne la vie ».

On peut ordonner sa vie sans se référer nécessairement à des théories. Il n'est pas essentiel d'avoir lu tout Kant pour agir rationnellement, ni de s'absorber chaque soir dans une étude de Theilhard de Chardin pour adapter son existence à un idéal chrétien. Certaines circonstances particulières peuvent apporter aux intellectuels des motifs d'action impérieux. Dans l'Europe de 1943 tous...

2 pages - 1,80 ¤

Le comique exige, pour produire tout son effet, quelque chose comme une anesthésie momentanée du coeur. Qu'en pensez-vous ?

C'est de celui-ci en effet que nous voulons parler. Ridicule dans ses gestes, ses manières, son costume, et ses moindres réflexes, ce perroquet des gens de qualité heurte notre intelligence mais jamais notre sensibilité. Molière l'a vêtu de rouge, de vert et de jaune, aux couleurs du perroquet. Sa vanité est telle qu'il abandonnerait toute sa bourse au...

2 pages - 1,80 ¤

Le texte théâtral contient-il tout ce qui permet de le représenter ?

  - Mêmes dans les cas où elles sont d'une précision extrêmes, les indications scéniques ne peuvent conditionner entièrement la représentation d'une pièce. Le théâtre est un genre interactif et mouvant qui suppose la conjugaison de plusieurs personnes, donc de plusieurs sensibilités, qui interpréteront - pour les metteurs en scène, les scénographes, les décorateurs - ou  joueront - pour...

3 pages - 1,80 ¤

« J'ai l'optimisme de croire qu'on a enfin compris dans les autres sphères de l'Enseignement que plus un auteur est proche de l'enfant dans le temps, plus il a de chance de l'intéresser et de l'enrichir. Toute éducation littéraire doit commencer par les contemporains » écrit Michel Tournier dans Le Vent Paradet (1977). Partagez-vous cette opinion? Vous illustrerez votre pensée par des exemples précis tirés de vos lectures.

Les mentalités ont évolué, et la morale a changé vers une moins grande rigidité : ils ne peuvent qu'être surpris devant l'éducation des enfants dans les romans de la Comtesse de Ségur, et si les bêtises de Sophie les amusent encore, les sermons et les punitions leur paraissent tout à fait excessifs, et même parfois incompréhensibles. Ainsi, grâce à...

3 pages - 1,80 ¤

Le comique exige, pour produire tout son effet, quelque chose comme une anesthésie momentanée du coeur ?

S'ils entendent des rires, de la part de ceux que le deuil ne touche pas suffisamment et qui sont « anesthésiés », ils ne comprendront pas et en seront même peines. L'exemple idéal, celui que nous offre à la fois la réalité quotidienne et le théâtre, c'est celui de la vanité, défaut à la fois superficiel et profond :...

2 pages - 1,80 ¤

Pour présenter un recueil des plus beaux poèmes français, le critique littéraire Robert Kanters écrit : « Ce n'est pas un livre comme un autre dont vous venez de tourner les premières pages. C'est un jardin qui vous accueille, si vous le voulez, peuplé d'amis connus et inconnus. » Quel est le meilleur des « amis » que vous reconnaîtriez dans ce «jardin » des poètes ? Faites-nous comprendre et partager votre amitié. ?

Introduction Au jardin des poètes, le meilleur ami peut être chaque jour différent ; ce n'est pas inconstance mais besoin d'enrichissement et de renouvellement. Pourtant, Apollinaire est sans doute celui que j'aime à rencontrer le plus souvent (1). I. - Pour sa personnalité complexe. 1° Explicable par son ascendance slave et italienne, et la diversité des lieux qui l'ont marqué :...

1 page - 1,80 ¤
<< < 1 2 3 4 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :