LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

441 résultat(s) trouvé(s)
<< < 1 2 3 4 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>

Vous direz si selon vous le roman et le genre narratif ont seulement pour fonction de distraire le lecteur ?

Dans son essai intitulé Le plaisir du texte, Roland Barthes déconstruit le plaisir procuré par la lecture d'une narration, qu'il ne craint pas d'assimiler à un strip-tease : en effet, le langage est érotique dans son dévoilement progressif, et toujours partiel. L'intrigue, mais aussi la phrase elle-même n'énoncent pas une réalité, elle ne font que l'évoquer, pour permettre au...

2 pages - 1,80 ¤

Le Cid est-il le plus beau de nos drames romantiques ?

Mais rien qui le soit spécialement dans les expressions, le costume, le décor. Aucune indication scénique, le lieu de la scène est vague. 5. L'affranchissement des règles. Tout se passe à Séville en vingt-quatre heures. II. Cependant on peut bien regarder « Le Cid » comme un drame romantique. 1. A cause du sujet emprunté à l'histoire moderne, moyen âge chrétien......

1 page - 1,80 ¤

l'histoire est du roman qui a été. Le roman est de l'histoire qui aurait pu être (Edmond de Goncourt). qu'en pensez-vous ?

C'est un récit imaginaire qui doit donner l'impression de la vérité, du vécu, comme on dit maintenant. C'est évidemment, avant tout, une oeuvre d'art qui vit de fiction. Elle peut être aussi une oeuvre de science. Non seulement le romancier doit bien connaître le coeur humain, mais s'il veut faire un roman historique, c'est-à-dire emprunter à l'histoire le...

1 page - 1,80 ¤

Le roman a-t-il pour seul but de diverir ?

  _Il va de soi que, de même que n'importe quel plaisir, cette faculté de l'écriture narrative n'est pas sans danger. On peut citer le cas des personnes atteintes d'un curieux syndrome, qui les rends littéralement malades et dépendantes à une certaine écriture. Les milieux littéraires comptent ainsi des individus à qui la lecture de tout autre auteur que...

2 pages - 1,80 ¤

Se posant le problème de la création littéraire dans le domaine du roman, un auteur contemporain s'exprime en ces termes : « Pourquoi écrit-on un roman ? Comment naît, se développe et s'organise dans le cerveau de son auteur une oeuvre romanesque ? Les personnages que le romancier a créés se conforment-ils dans leur conduite à ce qu'il a prévu ou échappent-ils à son contrôle ? » Pouvez-vous répondre à ces diverses questions ?

Tantôt, quand le romancier a trouvé dans un fait divers l'événement qui lui a dicté le choix de son sujet, il s'attache à rendre intelligible et plausible cet événement en reconstituant les assises morales du drame. Les caractères des personnages s'organisent de telle manière, au cours du travail créateur, que l'événement essentiel apparaît comme l'aboutissement logique de leurs...

1 page - 1,80 ¤

André Maurois écrit : Qu'est ce qu'un roman ? Très simplement un récit d'événements fictifs ». Commentez.

C'est pourquoi il est impossible de nier la présence de faits réels dans le roman, même si la norme consiste à définir le roman sous le terme de fiction. Le réel apparaît comme une source de création, un moyen pour l'esprit du lecteur de situer un ou plusieurs personnages au sein d'un contexte familier, dans une histoire fictive....

2 pages - 1,80 ¤

Le roman épistolaire est-il un roman de formation ?

La variété des points de vue qui y est souvent proposée permet au romancier de s'effacer, de se masquer et de ne pas se porter garant des propos de ces personnages ; d'ailleurs, certains romans épistolaires sont présentés comme des documents véridiques afin de ne pas mettre en cause le romancier. Le roman épistolaire, par son caractère « réaliste » et...

2 pages - 1,80 ¤

Faut-il forcément une fin inatendue pour faire un roman ou une piéce de théatre réussie ?

Les romans à tendance réaliste se présentent comme des reflets directs d'une réalité sociale ou historique et proposent souvent une étude des mécanismes d'une société. Ils ont donc une fin analytique et en cela présentent un intérêt non négligeable pour le lecteur en lui permettant de mieux comprendre son époque, ou une époque passée. Ces types de romans...

3 pages - 1,80 ¤

En janvier 1976, lors de la parution de son roman La Vazlse aux Adieux, l'écrivain tchèque Milan Kundera déclarait: Dans la vie, l'homme est continuellement coupé de son propre passé et de celui de l'humanité. Le roman permet de soigner cette blessure. L'opinion de Kundera sur la fonction de l'oeuvre romanesque rejoint-elle votre expérience de lecteur ?

L'écrivain a ainsi le sentiment de renouer avec ses origines et la mémoire sélective lui permet de ne garder du passé que les moments les plus intenses et les plus purs. C'est ainsi que dans Sylvie (Nerval), le souvenir d'un baiser donné au narrateur alors qu'il était enfant par une belle et noble jeune fille nommée Adrienne occupe un...

3 pages - 1,80 ¤

Un grand nombre d'oeuvres romanesques et théâtrales prennent pour sujet l'amour malheureux, l'échec sous des formes diverses, la mort, et quelquefois des calamités telles que la peste ou la guerre. Quel intérêt et quel plaisir vous prenez à l'évocation de sujets qui, dans le monde réel, vous paraissent pénibles ?

-F. Céline, le personnage de Ferdinand Bardamu s'interroge et nous interroge sur le sens de la guerre destructrice et ignoble dans laquelle il est plongé malgré lui. • Le spectacle de la souffrance et de la mort engendrées par une épidémie ou par la guerre conduit parfois à une véritable révolte, un refus de l'absurdité. Ex. : Candide fuyant le champ...

3 pages - 1,80 ¤

Quel est, parmi les grands romanciers du XIXe siècle (Balzac, George Sand, Flaubert), celui que vous préférez ? Vous donnerez les raisons de votre préférence.

Sand ne nous donne vraiment pas assez le sentiment de la vie réelle, et ses paysans nous semblent sortir aujourd'hui d'une bergerie bien un peu vieillotte. II. A ces deux romanciers, nous préférons Gustave Flaubert, le Flaubert de Madame Bovary et de Salammbô, parce que: 1. « sans doute il a peut-être une perfection trop tendue et à la longue...

1 page - 1,80 ¤

En quoi On ne badine pas avec l'amour est une pièce du théâtre romantique ?

En ce qui concerne les niveaux de langue, des mélanges sont constants entre registres soutenu et familier : mélange des genre.   II Le théâtre romantique revendique sa liberté.   1)      Peindre la vérité et la réalité de l'être humain, comme le dit Hugo «  à la fois sublime et grotesque ». Musset dans sa pièce nous présente des personnages doubles qui correspondent à cette...

1 page - 1,80 ¤
<< < 1 2 3 4 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :