LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

352 résultat(s) trouvé(s)
<< < 1 2 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 > >>

« Les oeuvres du passé sont bonnes pour le passé, elles ne sont pas bonnes pour nous. » Vous expliciterez ce jugement d'Artaud (XXe) et vous le discuterez à partir de vos lectures, sans vous limiter au XVIIe siècle.

Au XXe siècle l'imitation du passé est considérée comme une faiblesse et non comme une valeur. Il est intéressant de s'interroger sur les causes de « la mort et de la transfiguration de la littérature » qui caractérisent nettement l'époque moderne.   L'oeuvre : reflet d'une vision du monde               L'Histoire des modifications est en partie due à un événement marquant, à savoir...

2 pages - 1,80 ¤

Aragon disait : « Il n'y a poésie qu'autant qu'il y a méditation sur le langage, et à chaque pas réinvention de ce langage. Ce qui implique de briser les cadres fixes du langage, les règles de la grammaire, les lois du discours ». Cette conception permet-elle de rendre compte de la poésie d'Apollinaire dans Alcools ?

) qui du point de vue du langage référentiel ne "veut" rien dire. II. "Briser les règles de la grammaire" : une langue bouleversée - Dans Sémiotique de la poésie, Riffaterre signale que le texte poétique est plus libre dans ses associations verbales : l'ordre des mots est bouleversé, la structure des phrases est plus libre, ainsi que la...

2 pages - 1,80 ¤

Les grands artistes ne sont pas les transcripteurs du monde, ils en sont les rivaux. Malraux. Commentez et critiquez. ?

Malraux oppose deux figures : celle du "transcripteur" et celle du "rival" : le premier est à comprendre au sens propre : l'artiste pourrait être celui qui fait passer le "monde" de la sphère du sensible à la sphère de l'écrit, il traduirait dans l'écriture ce qu'il voit (dans le cas particulier de l'artiste écrivain, mais le terme...

2 pages - 1,80 ¤

N'y a-t-il pas dans une véritable éducation une part totalement inutile ?

On s'inquiète du temps perdu à les fréquenter. On privilégie « l'utile » en faisant des mathématiques le principe de la sélection dans les études. 2. Raisons anciennes de cette évolution - Cette évolution (celle relevée par Michel Tournier) n'est pas nouvelle. Elle plonge ses racines dans l'opposition ancienne entre le domaine de la science et celui des lettres. Chateaubriand,...

2 pages - 1,80 ¤

Dans le discours qu'il prononça en Suède lors de la remise de son prix Nobel, Albert Camus disait : « L'art n'est pas à mes yeux une réjouissance solitaire. Il est un moyen d'émouvoir le plus grand nombre d'hommes en leur offrant une image prilvilégiée des souffrances et des joies communes. » En l'appliquant au domaine de la littérature, vous direz quelles réflexions vous inspire cette formule, sans omettre de vous appuyer sur des exemples précis et variés.

Loin de la société humaine, il peut retrouver par l'imagination les images charmantes du passé, le souvenir des êtres chers. C'est dans la nature, au rythme de la marche, que le rêveur solitaire trouve son épanouissement. C'est alors que l'individu a la pleine jouissance de sa liberté. Chez les Romantiques, ce désir d'indépendance vis-à-vis des contraintes et des...

4 pages - 1,80 ¤

Au moment où vous commencez à vous orientez vers un spécialisation littéraire, vous réfléchirez au conseil que donnait Voltaire: Je vous invite à ne lire que des ouvrages depuis longtemps en possession des suffrages du public et dont la réputation n'est point équivoque. Il y en a peu, mais on profite bien davantage en les lisant qu'avec tous les mauvais petits livres dont nous sommes inondés ?

xxv : Visite chez le seigneur Pococurante, noble vénitien). 3. Le « critère » retenu : les « classiques » consacrés par le temps (cf. Boileau, Réflexions critiques sur Longin, Réflexion VII) et non les « ouvrages équivoques », c'est-à-dire non encore sortis vainqueurs de l'épreuve du temps. On rencontre la même prudence chez tous les directeurs de conscience...

2 pages - 1,80 ¤

«j'aime à suivre les règles, écrit quelque part Corneille, mais loin de me rendre leur esclave, je les élargis et resserre selon le besoin qu'en a mon sujet. » Ce que vous savez de ses principales pièces vous paraît-il prouver que Corneille aime, comme il le dit, à suivre les règles ? Ne prend-il pas à chaque occasion des libertés avec elles? Dans quelle mesure ces libertés s'expliquent-elles par sa conception de la tragédie ?

Tantôt il en élargit le cadre aux proportions d'une ville - c'est le cas pour Le Cid, dont la scène se passe à Séville tour à tour dans le palais du roi, dans la maison de Chimène et sur la place publique. Tantôt il s'attache à la respecter strictement, mais c'est au prix d'une invraisemblance. Dans Horace, le...

2 pages - 1,80 ¤

POURQUOI AIMONS-NOUS LA FONTAINE ? Après avoir étudié l'oeuvre de La Fontaine, un critique contemporain conclut : « Il n'y a pas de note humaine qui ne s'y fasse entendre, l'ironie, l'émotion, la pitié, le courage, le goût du plaisir et de la retraite, l'acceptation de la vie et le besoin du rêve. On voudrait faire sentir pourquoi on l'aime ; mais on n'ose forcer la voix quand on parle du plus discret des poètes. » Vous direz si vous retrouvez dans ces quelques lignes l'impression que vous a laissée la lecture de la Fontaine.

Et il y a parfois des actes courageux dans l'oeuvre de La Fontaine. Le moucheron n'est-il pas téméraire en s'attaquant au lion ? Voilà pour les actes extérieurs, les sentiments, les émotions ; on peut dire que La Fontaine sentit comme nous sentons tous pour la plupart, aima non point passionnément mais spontanément, naturellement, sans déchaînements, sans idéalisation...

3 pages - 1,80 ¤

THEATRE ENGAGE OU THEATRE PUR: Je n'arrive pas à considérer le théâtre comme une façon d'amuser, de distraire; je préfère le considérer comme un moyen de libération de préjugés, d'injustices. Que veut dire Armand GATTI, auteur dramatique, lorsqu'il énonce cette opinion ? Cette conception du théâtre vous paraît-elle acceptable ?

Introduction Armand Gatti, qui refuse de voir dans le théâtre un pur divertissement, mais en fait un moyen de libération, affirme par ailleurs : « C'est fait pour que le public se pose des questions. Car lorsqu'un homme se pose des questions, il commence à changer et il a des chances un jour de chan­ger le monde. » I. -...

1 page - 1,80 ¤

A propos des personnages du théâtre de Corneille, un cri¬tique écrit : « Ils ne seraient pas des héros s'ils ne devaient à chaque instant lutter contre eux-mêmes... Dans toutes les circonstances critiques, ils laissent percer leur sensibilité. » Vous vous attacherez à mettre en valeur cette sensibilité des héros et des héroïnes des grandes tragédies cornéliennes ?

Faites votre devoir et laissez faire aux Dieux. C'est avec émotion qu'il salue le retour de son fils vainqueur. Et lorsqu'il s'agit de défendre devant le Roi ce fils meurtrier de sa soeur, c'est dans son coeur de père plus encore que dans son coeur de patriote qu'il trouvera les accents capables d'arracher la clémence royale. Curiace révèle devant...

2 pages - 1,80 ¤
<< < 1 2 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :