LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

78 résultat(s) trouvé(s)
<< < 1 2 4 > >>

Un critique écrit : « l'oeuvre d'art n'offre jamais une copie minutieuse et servile de la réalité dont elle s'inspire... l'Art est simplification, interprétation, confession ». En vous appuyant sur quelques exemples précis, vous commenterez ce jugement.

Il représente Jean-Jacques Rousseau la tête inclinée, le regard méditatif comme il convient à un philosophe. Le front sillonné de rides, les sourcils contractés, le visage amer et crispé révèlent la misanthropie de l'homme qui se sent toujours en butte aux persécutions. En Mirabeau il nous montre à la fois l'aristocrate, à l'air dominateur, au front hautain, et...

2 pages - 1,80 ¤

André Malraux écrit, à propos du mythe d'oedipe, que l'essentiel de l'émotion tragique « c'est la conscience simultanée de la servitude humaine et de l'indomptable aptitude des hommes à fonder leur grandeur sur elle ». Vous apprécierez ce jugement sur quelques exemples pris notamment dans le théâtre français.

.) ce qu'on avait à dire (...) Et pour rien : pour se le dire à soi, pour l'apprendre, soi ». Il s'agit là en fait d'une grandeur assez dérisoire. La lucidité ne prend sa pleine valeur humaine que chez l'être qui se sacrifie. Encore ce sacrifice, où réside l'essentiel de la grandeur tragique, peut-il recouvrir deux mouvements opposés...

2 pages - 1,80 ¤

Emile Faguet estime que Les Essais sont à la fois « un livre pour les hommes du temps de Montaigne» et «un livre pour tous les temps». En vous aidant des pages des Essais que vous connaissez, vous préciserez le sens de ces deux formules, et, compte tenu du jugement que vous portez vous-même sur l'oeuvre de Montaigne, vous direz celle qui vous parait la plus pertinente.

Son portrait est la note pittoresque du début des Essais : « C'est moi que je peins... » il se présente comme un homme simple avec qualités et défauts, « maladroit à la paume », « ayant des mains si grandes » qu'il ne peut tailler une plume lui-même... ; ce début est séduisant, réconfortant, et chacun se...

2 pages - 1,80 ¤

«Pas de vérité sans comique pas de comique sans vérité: voilà la formule de Molière» (Lanson). Vous commenterez ce jugement en vous inspirant des pièces de Molière que vous avez lues.

MOLIÈRE : COMIQUE ET VÉRITÉ «Pas de vérité sans comique pas de comique sans vérité: voilà la formule de Molière» (Lanson). Vous commenterez ce jugement en vous inspirant des pièces de Molière que vous avez lues. Introduction : La formule à commenter est l'expression, sous deux formes, d'une seule et même idée, qui est la suivante : le comique et...

1 page - 1,80 ¤

Un jour, en Sorbonne, un candidat ayant employé la formule connue « le tendre Racine », l'examinateur l'interrompit en disant : « Racine n'est pas tendre, Monsieur, il est féroce. » Vous direz, en vous appuyant sur des faits précis, ce qui a pu faire donner à Racine cette épithète de tendre, et pourquoi d'autres, au contraire, le jugent féroce.

Un jour, en Sorbonne, un candidat ayant employé la formule connue « le tendre Racine », l'examinateur l'interrompit en disant : « Racine n'est pas tendre, Monsieur, il est féroce. » Vous direz, en vous appuyant sur des faits précis, ce qui a pu faire donner à Racine cette épithète de tendre, et pourquoi d'autres, au contraire, le...

1 page - 1,80 ¤

Taine écrit, dans ses Nouveaux essais de critique et d'histoire : « Nous avons vu dans La Bruyère un éloge du peuple, des réclamations en faveur des pauvres, une satire amère contre l'inégalité des conditions et des fortunes, bref les sentiments qu'on appelle aujourd'hui démocratiques. » Que pensez-vous de ce jugement ?

Taine écrit, dans ses Nouveaux essais de critique et d'histoire : « Nous avons vu dans La Bruyère un éloge du peuple, des réclamations en faveur des pauvres, une satire amère contre l'inégalité des conditions et des fortunes, bref les sentiments qu'on appelle aujourd'hui démocratiques. » Que pensez-vous de ce jugement ? Les affirmations de Taine portent en définitive...

1 page - 1,80 ¤

« Presque tous les arguments contre Voltaire s'adressent, en somme, au trop d'esprit qu'il eut. Puisqu'il avait tant d'esprit, il était donc superficiel. Puisqu'il avait trop d'esprit, c'est donc qu'il manquait de coeur. Tels sont les jugements du monde. » (Paul Valéry.) Vous discuterez ce « jugement du monde », en vous fondant sur la connaissance que vous avez de la vie et de l'oeuvre de Voltaire.

En ce qui concerne l'objectivité, des réserves sont à faire, notamment à propos du domaine religieux que Voltaire aborde en anticlérical absolu, incapable de comprendre que la foi puisse exister. Dans ses Contes, Voltaire touche à la philosophie et cela sur un ton plein d'esprit, d'humour et de gaieté. On peut voir dans les contes de Voltaire qu'esprit et...

3 pages - 1,80 ¤

Que pensez-vous de ce jugement de Diderot : « Voltaire n'est que le second dans tous les genres » ?

Sa correspondance, « vaste répertoire d'idées », où brillent à chaque ligne l'esprit, l'intelligence, la curiosité, et qu'anime une incroyable vivacité de sentiments. 2. Ses écrits à tendance politique et sociale, où, guidé par un esprit pratique, il fait la guerre aux abus avec une ardeur toujours juvénile. 3. Ses poésies familières (satires, épîtres, pamphlets), où il réussit à enfermer de...

1 page - 1,80 ¤

Un fléau est comme un test expérimental qui nous permet de voir réagir une humanité moyenne et nullement héroïque écrivait le penseur Roland Barthes, en 1955.Partagez-vous ce jugement ?

Note : 5.2/10

Ce personnage comporte les mêmes caractéristiques que Hugo prête dans la Préface de Cromwell au drame romantique:il allie sublime et grotesque. Ex: Lorenzaccio de Musset, héros romantique débauché qui passe pour un incapable 2. le personnage réaliste ou naturaliste: un héros du quotidien A partir de la fin du XIXe siècle, la littérature met en lumière des personnages proches de la...

3 pages - 1,80 ¤
<< < 1 2 4 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :