LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

1739 résultat(s) trouvé(s)
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 > >>

En quoi le voile de la fiction peut-il se révéler efficace pour défendre une thèse ?

L'écrivain peut également se moquer de ses adversaires Ex : L'Histoire des oracles de Fontenelle, où l'auteur démontre sa thèse par l'absurde, mettant en scène des savants aux noms ridicules et marquant le lecteur par une chute ironique.     II)           La fiction permet une argumentation détournée   - Une fiction anodine peut faire passer plus d'idées subversives. Le voile de la fiction est aussi un masque....

3 pages - 1,80 ¤

Pourquoi la mort est-elle un des thèmes privilégiés de la poésie lyrique ? [Corpus : « Sur un tombeau », Plaintes d'Acante de Tristan l'Hermite ; « Lorsque la mort viendra », Pour un Vitrail de Anne Perrier ; « Les jours bleuiront », extrait des Coqs à l'âne - Norge] ?

L'expression "poésie lyrique" est à prendre avec précaution : si de nombreuses poésies au XIXe sont classées d'emblée dans la poésie lyrique (celles de Lamartine, de Vigny) il reste assez difficile de définir précisément ce qu'on entend par "tonalité lyrique" et "souffle lyrique" : des poètes contemporains, comme Mallarmé ou Apollinaire, semblent aussi exprimer quelque chose qui relève...

2 pages - 1,80 ¤

Bossuet considérait le genre romanesque comme dangereux pour les moeurs. Le roman contemporain justifie-t-il encore ce jugement ?

à étudier ici la littérature concentrationnaire ( certaines oeuvres non fictives prennent une forme romanesque ; le roman apparaît comme la forme adéquate pour dire l'indicible. Cf. Si c'est un homme de Primo Levi ou La Nuit d'Elie Wiesel). On peut noter par ailleurs le développement au XXe siècle d'un nouveau genre de roman, la dystopie ou anti-utopie. Ces romans, dont...

2 pages - 1,80 ¤

Commentez et discutez cette affirmation de Montesquieu : « j'aime les paysans ; ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers »

Pascal a consacré maintes réflexions dans ses Pensées aux « puissances trompeuses» qui l'accompagnent immanquablement. L'imagination, la coutume, l'amour-propre sont autant de principes d'erreur qui viennent fausser notre jugement. Les passions et l'intérêt s'y ajoutent : « Plaisante raison qu'un vent manie, et à tous sens ! » Aussi est-il nécessaire de compléter l'expérience directe de la vie par...

3 pages - 1,80 ¤

On a dit que la vérité de Baudelaire était dans le conflit de son idéal et de son spleen dans ce drame de l'homme aux prises avec l'existence. Cela vous paraît-il être une définition suffisante de l'oeuvre baudelairienne ?

A cette rébellion s'oppose les poèmes de la mort, qui voient dans l'instant suprême un apaisement général des contradictions qui avaient conduit la recherche poétique, expérience au sein de laquelle se résorbe tout discours attaché à une définition du bien et du mal.   III, Souffrance et chant   _Le fond de l'entreprise baudelairienne n'est donc pas d'exprimer un conflit entre le...

2 pages - 1,80 ¤

« Il n'y a point de fatalité dans le roman ; au contraire le sentiment qui y domine est d'une vie où tout est voulu, même les passions et les crimes, même les malheurs ». Partagez-vous ce point de vue ? Vous pouvez vous appuyer sur votre connaissance de l'Assommoir de Zola.

C'est particulièrement le cas du genre « historique », dont l'issue se laisse deviner par le lecteur (ainsi le roman de Malraux intitulé L'Espoir met en scène des républicains espagnols durant la guerre civile, dont le destin ne peut-être que la défaite finale et la mort). Dans le roman, rien n'est fatal, pas même l'absence de fatalité.   II : Le roman, un...

2 pages - 1,80 ¤

« Le théâtre peut apparaître comme un genre littéraire inférieur, un genre mineur. Il fait toujours un peu gros. C'est un art à effets sans doutes. On a l'impression que les choses s'y alourdissent. Les nuances des textes de littérature l'éclipsent. Un théâtre de subtilité littéraire s'épuise vite. » Commentez cette citation de Ionesco.

Note : 6/10

Dans une pièce, chaque personnage, pour imposer sa logique, s'obstine jusqu'à l'extrême : chaque personnage de la pièce Andromaque poursuit son but (épouser Pyrrhus pour Hermione, séduire Hermione pour Oreste)  jusqu'à atteindre la mort ou la folie. Grossissement psychologique qui conduit à un grossissement des situations : la dynamique du théâtre exige de mettre en scène des situations contrastées,...

2 pages - 1,80 ¤

La prolifération de l'image due au progrès technique vous semble-t-elle nuire à la contemplation des oeuvres d'art ?

Regarder un tableau, une sculpture, un monument suppose une certaine forme de recueillement propice à la méditation. Cette contemplation requiert également un certain temps que l'image, trop fugace, ne préserve pas toujours. Enfin, elle demande un effort de pensée et déjà une culture, c'est-à-dire un ensemble maîtrisé de connaissances qui permet d'accéder non seulement à la vision mais...

3 pages - 1,80 ¤

Dans son livre Au coeur du fantastique, publié en 1965, Roger Caillois, réfléchissant sur le fantastique au sens large (histoires extraordinaires, contes féeriques, récits de science-fiction, etc.), pense que ce dernier exprime « la tension entre ce que l'homme peut et ce qu'il souhaiterait pouvoir ». Vous commenterez ce jugement en vous appuyant sur des exemples empruntés à votre culture personnelle - littéraire, cinématographique.

La fiction dans les récits merveilleux permet d'extraordinaires exploits. Ex. : dans les romans de Chrétien de Troyes, exploits réalisés par les chevaliers de la Table Ronde et particulièrement Lancelot. • La mort elle-même n'est plus une limite infranchissable. Ex. : épreuve des Enfers dans les récits mythologiques de l'Antiquité. Orphée, vainqueur des Enfers : légende reprise par Nerval. 3. Etre un...

3 pages - 1,80 ¤

Montesquieu (1689-1755) confie dans ses Cahiers : « L'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture ne m'ait ôté. » Qu'en pensez-vous? Quel rôle assignez-vous vous-même à la lecture dans votre vie d'adolescent d'aujourd'hui (divertissement, enrichissement intellectuel, moral, connaissance de l'homme et de son destin, connaissance des hommes, appel à l'imaginaire...)?

Exemple : Faire lire Proust à un enfant de dix ans, de la science-fiction à une vieille dame qui en a horreur, un livre de physique nucléaire à un étudiant en lettres. 2. Du lecteur. Certains n'aiment pas lire, d'autres lisent avec trop de difficulté pour continuer longtemps, d'autres sont incapables de se concentrer, justement à cause de leurs chagrins, de...

2 pages - 1,80 ¤

POURQUOI AIMONS-NOUS LA FONTAINE ? Après avoir étudié l'oeuvre de La Fontaine, un critique contemporain conclut : « Il n'y a pas de note humaine qui ne s'y fasse entendre, l'ironie, l'émotion, la pitié, le courage, le goût du plaisir et de la retraite, l'acceptation de la vie et le besoin du rêve. On voudrait faire sentir pourquoi on l'aime ; mais on n'ose forcer la voix quand on parle du plus discret des poètes. » Vous direz si vous retrouvez dans ces quelques lignes l'impression que vous a laissée la lecture de la Fontaine.

Et il y a parfois des actes courageux dans l'oeuvre de La Fontaine. Le moucheron n'est-il pas téméraire en s'attaquant au lion ? Voilà pour les actes extérieurs, les sentiments, les émotions ; on peut dire que La Fontaine sentit comme nous sentons tous pour la plupart, aima non point passionnément mais spontanément, naturellement, sans déchaînements, sans idéalisation...

3 pages - 1,80 ¤

« De la musique avant toute chose » écrit Verlaine dans son Art poétique. Cette expression peut-elle suffire à définir la poésie ?

  3) La poésie, en ce qu'elle est un souffle incantatoire est aussi un « charme » (du latin carmen, chant incantatoire.)  De plus, comme Orphée, le poète transgresse les interdits. Il descend au fond du langage, au fond de  lui-même, ose regarder dans l'abîme de son être, ou même parfois scruter l'invisible. Comme Orphée le poète essaie de vaincre la...

2 pages - 1,80 ¤

Citant la devise de Rimbaud: Il faut être absolument moderne, un critique contemporain dénonce l'usage frelaté et commercial que, selon lui, trop d'écrivains ont fait depuis de cette idée. Il conclut ainsi: La modernité fait vendre des marchandises, des discours, des idées. Vous vous interrogerez sur ce problème, et vous direz si, à votre avis, la modernité peut être un critère en littérature ?

Introduction On peut partir d'une revendication scolaire d'aujourd'hui : lire des textes modernes] Mais la modernité ne peut pas être seulement une question de chronologie : être moderne, ce ne sera pas remplacer Musset par les pièces d'Au théâtre ce soir... En fait, toute littérature se veut et s'affirme moderne contre les formes vieillies, liées à la tradition, à...

1 page - 1,80 ¤
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :