LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits

Rechercher un sujet

Saisissez vos mots-clés séparés par des espaces puis cochez les rubriques dans lesquelles rechercher.
Enfin choisissez le mode de recherche. "ET" signifie que tous les mots-clés doivent être trouvés et "OU" signife qu'un des mots-clés doit être présent.

Mots-clés :

Rechercher dans :

Dissertations
Commentaires
Citations
Oeuvres complètes

Mode de recherche :

ET OU

Résultats de la recherche

105 résultat(s) trouvé(s)
<< < 2 3 4 5 > >>

Dans quelle mesure le personnage de roman donne-t-il au lecteur un accès privilégié à la connaissance du coeur humain ? Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté en vous appuyant sur les textes qui vous sont proposés, ceux que vous avez étudiés en classe et vos lectures personnelles.

Note : 10/10

  3)      Le personnage romanesque : un stéréotype littéraire   Le personnage romanesque est la création d'un romancier ; il peut devenir ainsi un stéréotype littéraire, propre à un auteur ou à un mouvement littéraire daté et codifié. Il est donc très particularisé ce qui entrave quelque peu sa fonction de médiateur de la connaissance du coeur humain.  Ex : Le héros romantique : Le personnage romantique...

2 pages - 1,80 ¤

Les gens ne s'intéressent pas aux héros heureux, il leur faut du tragique, du mythique, du monstrueux, du terrifiant. J. Lacarrière - L'Eté Grec. Vous étudierez cette opinion en vous référant aux oeuvres étudiées en classe, mais aussi à vos lectures et à vos connaissances personnelles.

Note : 7/10

  1)      Le héros tragique et mythique : un héros fascinant   Le héros malheureux du mythe ou de la tragédie est souvent un héros fascinant car un héros hors-norme, soit du fait de son apparence monstrueuse et inhumaine, soit du fait de sa vie soumise à une fatalité elle aussi monstrueuse et inhumaine contre laquelle il ne peut rien. Le héros tragique...

3 pages - 1,80 ¤

Dans son essai sur Les Personnages, Sylvie Germain, romancière contemporaine, écrit: tous les personnages sont des dormeurs clandestins nourris de nos rêves et de nos pensées. Cette conception du personnage vous paraît-t-elle partagée par les romanciers que vous connaissez.

Note : 5.8/10

Cela peut valoir pour de nombreux personnages particulièrement célèbres : Valmont dans les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, Julien Sorel dans Le Rouge et le Noir de Stendhal... D'autre part, il se présente comme un dormeur clandestin, comme si la part de création qu'il représente n'était pas l'émanation de la volonté de l'auteur, mais une sorte d'expression d'une pensée ou...

3 pages - 1,80 ¤

Rousseau écrit: La tragédie est si loin de nous, elle nous présente des êtres si gigantesques, si boursouflés, si chimériques que l'exemple de leurs vices n'est guère plus contagieux que celui de leurs vertus n'est utile. Partagez-vous cette condamnation de la tragédie par Rousseau ? Vous appuierez votre argumentation sur des exemples précis tirés des tragédies de RACINE que vous connaissez ?

Note : 5.4/10

. Il ne faut pas laisser dire que cela n'est ni vrai, ni humain, ni vivant. Les héros de Corneille sont grands, non pas gigantesques, ils s'émeuvent, ils souffrent, mais ils se domptent (Auguste, Pauline). Ils sont sublimes, non boursouflés (le Cid, Polyeucte), vivants, non chimériques; ils discutent avec eux-mêmes, ils luttent et si la victoire est certaine,...

1 page - 1,80 ¤

Les plus désespérés sont les chants les plus beaux./Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots écrit Alfred de Musset (1810-1857) dans sa Nuit de mai. Commentez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur le corpus et sur les poèmes que vous connaissez. Pensez-vous que le poète soit condamné à l'incompréhension et que la source de la poésie se trouve le plus souvent dans la souffrance ?

Note : 5.8/10

Diderot va même jusqu'à soutenir que le grand poète n'a pas le temps d'être sensible. Il est sûr, en tout cas, que le poète doit prendre un certain recul avec sa blessure : Musset lui-même laisse la sienne se cicatriser avant d'écrire les Nuits, car, tant qu'il souffre son martyre, il avoue son impuissance : « ... le moins...

2 pages - 1,80 ¤

Ionesco écrit dans Notes et Contre-notes : « Le comique n'est comique que s'il est un peu effrayant ». Vous vous interrogerez sur ce jugement en vous référant à vos connaissances littéraires ?

Note : 7/10

• Cependant, pour le regard critique d'un lecteur d'aujourd'hui, toutes ces oeuvres traduisent une insouciance un peu effrayante face aux réalités sociales qui leur sont contemporaines et qu'elles ignorent. • La peur est ici éliminée de façon très artificielle, par une sorte de politique de l'autruche ; elle est seulement mise entre parenthèses le temps d'une représentation. • D'autres oeuvres, en...

2 pages - 1,80 ¤

Selon un poète contemporain le monde poétique est celui d'une autre planète ? En vous aidant des poèmes ou des chansons que vous connaissez, vous vous demanderez quelles peuvent être les relations qui unissent le monde poétique et le monde réel ?

Il affirme ensuite que la poésie est ce qu'il y a de plus réel : ce qui n'est complètement vrai... que dans un autre monde. La poésie décrit mieux le monde réel selon lui que le "réalisme à la Dickens" et ses "assiettes à coq" (allusion aux détails pittoresques qu'aime décrire l'école réaliste). - Henri Michaux, poète belge...

2 pages - 1,80 ¤

La comédie est faite pour divertir mais sa vocation est également d'instruire. À partir de votre connaissance du théâtre comique et en particulier de Tartuffe, vous construirez un développement argumenté d'une quarantaine de lignes pour montrer comment les débats d'idées trouvent au théâtre un mode d'expression efficace ?

Dans le cadre de cette pensée, l'art en lui-même n'a pas de valeur éducative, mais il est l'enveloppe plaisante qui permet la transmission d'un message éducatif. C'est ainsi que chez Perrault, dans la préface à ses Contes en vers et en prose, nous trouvons cette métaphore alimentaire qui explique sa capacité à délivrer un message éducative, d'autant mieux...

4 pages - 1,80 ¤

Nombreux sont les poètes qui se sont interrogés sur les fonctions de la poésie. Ainsi, aux yeux de Musset, elle est essentiellement lyrique : d'un sourire, d'un mot, d'un soupire, d'un regard /Faire un travail exquis, plein de crainte et de charme, / Faire une perle d'une larme. Telle est pour lui l'ambition du poète. En vous appuyant sur les textes poétiques que vous connaissez, vous discuterez de ce jugement ?

Note : 6.5/10

Elle a une fonction métaphorique et une puissance d'évocation qui visent à transporter le lecteur dans un monde imaginaire. Elle cherche donc à transfigurer le monde quotidien par les images qu'elle invente. La poésie est donc souvent une « invitation au voyage », pour reprendre le titre du poème Baudelairien. Ex : ·         Etudier le poème de Baudelaire « L'invitation au voyage » véhiculant un exotisme...

3 pages - 1,80 ¤

À partir des textes proposés et d'autres que vous connaissez, vous vous demanderez quelles formes (genre) peut prendre, selon les époques, l'engagement de l'écrivain au service dune cause. Puis vous vous interrogerez sur l'efficacité d'un tel engagement. [Voltaire, Correspondance (juillet 1766) - correspondance avec le comte d'Argental ; Zola, Lettre à M. Félix Faure (l'Aurore, 13 Janvier 1898) ; Hugo, Préface du Dernier jour d'un condamné (1832) ?

  Lettres ouvertes, polémiques S'adressant à une personne (le plus souvent importante comme Félix Faure dans la lettre de Zola) mais lisible par tous, ce type d'écrits a pour but de faire réfléchir le lecteur, de le faire participer et donc de le pousser à prendre un parti.   Articles, discours Ici pas de faux semblants, pas de destinataire qui donne l'occasion...

1 page - 1,80 ¤

A propos de l'utopie, le philosophe contemporain Cioran déclare : « Les nouvelles terres qu'elles (= les utopies) proposent affectent de plus en plus la figure d'un nouvel enfer ». Discutez cette affirmation en vous aidant des textes du corpus et d'autres utopies ou contre-utopies que vous connaissez.

A propos des utopies, le philosophe contemporain Cioran affirme : « La nouvelle terre qu'on nous annonce affecte de plus en plus la figure d'un nouvel enfer. » Expliquez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur le corpus et vos lectures personnelles ?   A partir du début du XIXe siècle, les utopies qui apparaissent prennent une fonction déviée...

2 pages - 1,80 ¤

Une société qui se mécanise a plus que jamais besoin, pour sauver les personnes, de la poésie libératrice, écrit Jean Onimus dans la Connaissance poétique. Qu'en pensez-vous ?

La poésie au service de l'imagination • Dans un monde moderne caractérisé par la rationalité scientifique et technique, la poésie introduit la part nécessaire du rêve. Ex. : le pouvoir poétique du rêve, de Nerval aux surréalistes. • C'est que la poésie naît de l'imagination. Elle a la faculté d'exprimer le monde par des images associées en nous par les puissances...

2 pages - 1,80 ¤

Ionesco écrit dans Notes et contre-notes : « Le comique n'est comique que s'il est un peu effrayant. » En vous appuyant sur votre expérience théâtrale et cinématographique, mais aussi sur les comiques dont vous connaissez les sketches, vous direz si cette affirmation correspond à l'idée que vous vous faites du comique ?

• D'autres oeuvres, en revanche, tentent d'éliminer l'angoisse en s'en nourrissant. Ainsi, toute une veine cinématographique en Italie dans les années 70 a-t-elle exploité l'ambiguïté d'un rire fondé sur les angoisses de la vie moderne (Pain et chocolat, La Terrasse, Nous nous sommes tant aimés...). Aux États-Unis, dans un autre registre, Woody Allen fait rire aux dépens de...

2 pages - 1,80 ¤

En vous référant à votre expérience personnelle aussi bien qu'à votre connaissance du répertoire racinien, vous commenterez et, éventuellement discuterez cette affirmation d'Eugène Ionesco : « Il faut aller au théâtre comme on va à un match de football, de boxe, de tennis. Le match nous donne en effet l'idée la plus exacte de ce qu'est le théâtre à l'état pur : antagonismes en présence, oppositions dynamiques, heurts sans raison de volontés contraires » ?

Conflit amoureux Cela peut être le cas de deux amoureux séparés (Shakespeare) ou d'une scène de trahison, de duperie (Dom Juan).   2. Conflit physique Il peut s'agir de scènes de duel, de meurtre (Lorenzaccio de Musset). Ici, les techniques employées pour mettre en scène l'affrontement susciteront plus ou moins l'adhésion du spectateur selon qu'elle soit ou non spectaculaire.   3. Conflit de...

2 pages - 1,80 ¤

À partir des textes proposés et d'autres que vous connaissez, vous vous demanderez quelles formes (genre) peut prendre, selon les époques, l'engagement de l'écrivain au service dune cause. Puis vous vous interrogerez sur l'efficacité d'un tel engagement ?

                Engagement en dehors des oeuvres Correspondances Ecrits qui ne sont pas destinés à la publication, les correspondances dévoilent l'intériorité d'un auteur, sa façon de penser, sa position sur tel ou tel sujet. Il n'y a pas de mise en forme et ce contenu brut touche d'autant plus le lecteur. Notons que le destinataire, par ses réponses est le faire...

1 page - 1,80 ¤

« Il n'y a point de fatalité dans le roman ; au contraire le sentiment qui y domine est d'une vie où tout est voulu, même les passions et les crimes, même les malheurs ». Partagez-vous ce point de vue ? Vous pouvez vous appuyer sur votre connaissance de l'Assommoir de Zola.

C'est particulièrement le cas du genre « historique », dont l'issue se laisse deviner par le lecteur (ainsi le roman de Malraux intitulé L'Espoir met en scène des républicains espagnols durant la guerre civile, dont le destin ne peut-être que la défaite finale et la mort). Dans le roman, rien n'est fatal, pas même l'absence de fatalité.   II : Le roman, un...

2 pages - 1,80 ¤

Montesquieu (1689-1755) confie dans ses Cahiers : « L'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture ne m'ait ôté. » Qu'en pensez-vous? Quel rôle assignez-vous vous-même à la lecture dans votre vie d'adolescent d'aujourd'hui (divertissement, enrichissement intellectuel, moral, connaissance de l'homme et de son destin, connaissance des hommes, appel à l'imaginaire...)?

Exemple : Faire lire Proust à un enfant de dix ans, de la science-fiction à une vieille dame qui en a horreur, un livre de physique nucléaire à un étudiant en lettres. 2. Du lecteur. Certains n'aiment pas lire, d'autres lisent avec trop de difficulté pour continuer longtemps, d'autres sont incapables de se concentrer, justement à cause de leurs chagrins, de...

2 pages - 1,80 ¤
<< < 2 3 4 5 > >>

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :