Devoir de Philosophie

Méthodologie français lycée - Commentaire de documents

Publié le 14/03/2022

Extrait du document

« LE COMMENTAIRE DE DOCUMENTS _________________ Le commentaire est un exercice d'interprétation et d'analyse littéraire, dont l'objet est un texte qui n'a pas été étudié pendant l'année.

Avec de l'entraînement, de la culture et une bonne connaissance des objets d'étude, c'est un travail profitable, rentable à l'examen et même (pourquoi pas ?) agréable.

Cet exercice diffère un peu des séries générales aux séries technologiques : les premières ne sont pas guidées dans l'analyse du texte, les secondes ont généralement deux pistes qui indiquent dans quelle direction chercher.

Mais la méthode ne varie pas : vous devez toujours proposer un commentaire qui éclaire le sens du texte et son fonctionnement d'un point de vue littéraire. I. Le travail préparatoire au brouillon Première phase Lecture du texte.

Lisez le texte plusieurs fois, très attentivement.

Pendant les deux premières lectures, ne notez rien; annotez seulement à la troisième lecture, dans la marge. Deuxième phase Explication linéaire du texte.

Il s'agit d'explorer le texte.

Notez au brouillon, sans rédiger, tout ce que l'on peut dire sur chaque phrase du texte.

C'est là que se joue l'explication proprement dite.

Il faut donc opérer phrase par phrase, mais aussi repérer les rapports qui se tissent entre toutes les phrases (réseaux lexicaux, métaphores filées, répétitions, etc., qui structurent le texte).

Notez aussi les figures de style repérées, et interprétez-les : relever telle ou telle figure ne sert que si on lui donne une signification précise, adaptée au sens du texte. Troisième phase Synthèse thématique.

L'explication achevée, regroupez les informations recueillies et dressez une liste des principaux points abordés dans l'explication, sur une feuille séparée.

On trouve ainsi une dizaine ou une quinzaine de points. Mais réfléchir sur un texte, ce n'est pas seulement le décrire: c'est se demander pourquoi il est fait de cette façon (et donc pourquoi il se fonde sur ces différents points que vous venez de relever).

Faites une hypothèse sur ce pourquoi: c'est la problématique qui va guider votre interprétation et que vous formulerez dans l'introduction.

Se demander : "À quoi a-t-on affaire ici ? Quatrième phase Élaboration du plan.

Les thèmes fournissent les futures sous-parties du plan. On regroupe ensemble ceux qui vont dans le même sens, pour trouver deux ou trois grands ensembles (les deux ou trois grandes parties du commentaire composé).

Il faut alors trouver, pour ces parties, des titres synthétiques, justes et un peu percutants.

Il y a deux dangers à éviter dans la construction du plan : tout d'abord, il est impossible de faire un plan qui distingue le fond les thèmes, les sujets du texte, ce qu'il cherche à démontrer, etc.) et la forme (le style, les procédés d'expression, les registres, etc.), car l'un ne va pas sans l'autre. Ensuite, le plan ne doit pas suivre l'ordre du texte: chaque partie du commentaire doit idéalement parler de tout le texte. Cinquième phase Rédaction de l'introduction.

L'introduction est un exercice difficile, qui fournit des indications précieuses au correcteur.

Il faut donc la soigner tout particulièrement.

Elle est formée d'un seul paragraphe composé de cinq points. L'amorce débute sur un thème littéraire repris par le texte, sur le courant où il s'inscrit, bref sur une idée qui accroche le lecteur : il n'y a pas de règle, mais il faut éviter les platitudes comme «X, grand auteur de tel siècle, a écrit en XXXX un roman intitulé X».

Le thème du texte précise le sujet explicite du texte à. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles