Devoir de Philosophie

Tristan CORBIERE (1845-1875) (Recueil : Les Amours jaunes) - Heures

Extrait du document

Tristan CORBIERE (1845-1875) (Recueil : Les Amours jaunes) - Heures Aumône au malandrin en chasse Mauvais oeil à l'oeil assassin ! Fer contre fer au spadassin ! - Mon âme n'est pas en état de grâce ! - Je suis le fou de Pampelune, J'ai peur du rire de la Lune, Cafarde, avec son crêpe noir... Horreur ! tout est donc sous un éteignoir. J'entends comme un bruit de crécelle... C'est la male heure qui m'appelle. Dans le creux des nuits tombe : un glas... deux glas J'ai compté plus de quatorze heures... L'heure est une larme - Tu pleures, Mon coeur !... Chante encor, va - Ne compte pas.

Liens utiles