Devoir de Philosophie

Sainte-Beuve (littérature)

Publié le 07/03/2022

Extrait du document

« S A'I NT E.

B E UV E. LES TROIS GRANDS NOMS DU SIÈCLE. Il n'est l>as exagéré de penser que Sainte-Beuve a passé dans la critique comme Victor Hugo dans la poésie, et comme Balzac dans le roman, qu'il y occupe la même place éminente, qu'il a apporté dans son secteur littéraire une révélation du même ordre..

On remarquera que Hugo, Balzac, Sainte­ Beuve sont au x1x8 siècle les trois rayons de bibliothèque qui tiennent en masse, forment bloc, en files, dont le temps n'a encore que peu abattu.

On s'en étonnera d'autant plus, en ce qui concerne Sainte-Beuve, que les quatre cinquièmes dè son œuvre sont de la copie de journaliste, soit le plus momentané et le plus fragile des genres ; seul de tous les journalistes, jl a duré. C'est qu'îl n'est journaliste que comme Molière était acteur, - mais critique comme Molière était auteur.

Il a rempli une moitié du champ de la critique, comme Molière a rempli une moitié du champ du théâtre.

De cette moitié il a possédé toute la technique.

Il l'a vécue dans son relief, ses problèmes - et comme les autres parties de la critique, critique del! vivants, critique dramatique, n'ont pas eu leur Sainte-Beuve, il' est resté le prince incontesté de son genre. La critique littéraire est devenue le jardin de Sainte-Beuve, comme le Théâtre-Français est la maison de Molière. FORMATION ROMANTIQUE. Son pacte avec la durée commence, de bonne heure.

Il appartient à la puissante génération où la précocité est ordi­ naire.

Il a fait sous les meilleurs mattres de Paris des études. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles