Devoir de Philosophie

Quels sont les grands thèmes du lyrisme romantique ? Choisissez l'un de ces thèmes et montrez comment il se modifie suivant la personnalité du poète qui le traite.

Extrait du document

Quels sont les grands thèmes du lyrisme romantique ? Choisissez l'un de ces thèmes et montrez comment il se modifie suivant la personnalité du poète qui le traite. Introduction : On entend par thème toute matière où le poète va puiser son inspiration. Le lyrisme romantique en a connu trois principaux : la nature, l'amour, la mort. Ce sont ceux qui intéressent notre sensibilité dans ce qu'elle a de plus profond et de plus intime, et de ces trois thèmes le critique Brunetière faisait dériver tous les autres. Le thème de la nature étant donné, on peut voir qu'il a inspiré différemment les quatre plus grands poètes romantiques : Lamartine, Vigny, V. Hugo, Musset. Lamartine regarde la nature: * tantôt comme une amie qui console le coeur attristé par sa solitude morale, et qui garde pieusement le souvenir des belles heures dont elle a été témoin, ou comme une mère bienfaisante qui nous enseigne la véritable vie, celle des champs et de ses paisibles travaux ; * tantôt comme un immense et magnifique abîme, où s'élabore la vie des mondes : objet d'admiration et d'extase pour l'esprit éperdu qui adore en elle la toute-puissance du Créateur. A. de Vigny est partagé à l'égard de la nature: * entre le plaisir artistique des yeux qui « trouvent des charmes » aux beaux spectacles qu'elle leur présente et la haine réfléchie du penseur, qui voit en elle non plus une mère, mais une tombe, et lui reproche d'être superbement indifférente au sort de l'homme.

« Quels sont les grands thèmes du lyrisme romantique ? Choisissez l'un de ces thèmes et montrez comment il se modifie suivant la personnalité du poète qui le traite. Introduction : On entend par thème toute matière où le poète va puiser son inspiration.

Le lyrisme romantique en a connu trois principaux : la nature, l'amour, la mort.

Ce sont ceux qui intéressent notre sensibilité dans ce qu'elle a de plus profond et de plus intime, et de ces trois thèmes le critique Brunetière faisait dériver tous les autres.

Le thème de la nature étant donné, on peut voir qu'il a inspiré différemment les quatre plus grands poètes romantiques : Lamartine, Vigny, V.

Hugo, Musset. Lamartine regarde la nature: * tantôt comme une amie qui console le cœur attristé par sa solitude morale, et qui garde pieusement le souvenir des belles heures dont elle a été témoin, ou comme une mère bienfaisante qui nous enseigne la véritable vie, celle des champs et de ses paisibles travaux ; * tantôt comme un immense et magnifique abîme, où s'élabore la vie des mondes : objet d'admiration et d'extase pour l'esprit éperdu qui adore en elle la toute-puissance du Créateur. A.

de Vigny est partagé à l'égard de la nature: * entre le plaisir artistique des yeux qui « trouvent des charmes » aux beaux spectacles qu'elle leur présente et la haine réfléchie du penseur, qui voit en elle non plus une mère, mais une tombe, et lui reproche d'être superbement indifférente au sort de l'homme. V.

Hugo est attiré vers la nature * d'un côté par ses aspects décoratifs, qu'il admire et qu'il aime à décrire (mont Blanc, soleils couchants, jardin des Feuillantines, etc.), * de l'autre par les secrets de l'au-delà dont elle est confusément l'interprète et que le poète cherche à pénétrer en se penchant sur elle en contemplateur : pourquoi la nature est-elle heureuse, tandis que l'homme souffre ? qu'estce que les arbres nous murmurent au sujet de Dieu ? etc. A.

de Musset, cœur agité et fiévreux, ne s'intéresse guère à la nature pour elle-même, mais: 1.tantôt il lui demande quelque croquis prestement enlevé, qui sert à illustrer le développement de quelque idée morale ; 2.tantôt et surtout il l'associe aux émois ou aux apaisements de son cœur, pour y trouver un aliment qui rende l'émoi plus charmant ou l'apaisement plus doux. Conclusion : On a dit de la poésie lyrique qu'elle était l'expression imagée d'un sentiment individuel sur un thème commun.

Ce qu'on vient de montrer à propos d'un des thèmes chers aux poètes romantiques met bien en lumière le sens de cette définition en faisant apparaître les réactions individuelles que ce thème a produites sur quatre âmes lyriques.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles