Devoir de Philosophie

Quelles sont les limites et les fonctions de l'utopie ?

Extrait du document

Ex : L'île au esclaves de Marivaux : critique de la société inégalitaire du XVIIe siècle. II)            Mais elle a aussi ses limites   1)      encore irréalisée voir irréalisable L'utopie n'est qu'un beau rêve qui reste dans le domaine de l'imaginaire et non de la réalité. Son action réelle semble ainsi très limitée. Ex : Le pays d'Eldorado dans Candide, s'apparente bien à un mirage ( étudier notamment le langage hyperbolique utilisé par Voltaire pour présenter ce pays, langage qui montre son aspect purement imaginaire et l'impossibilité de son actualisation dans la réalité). 2)      les contre-utopies Les contre-utopies récupèrent fidèlement le schéma général, les thèmes et les lieux communs, pour démontrer que chacun des bienfaits de l'utopie finit par se retourner contre son bénéficiaire, par menacer ce qui constitue proprement son humanité. Par le biais de la caricature, elles démasquent le double jeu de l'utopie, les cauchemars dissimulés sous les merveilles promises. Ex : Fahrenheit 451 de R. Bradbury : description d'une société  apocalyptique : -                          une société déshumanisée puisque de nombreuses valeurs humaines ont sombré  (amour, communication, culture) : cette société est redevenue primitive, puisqu'elle pratique le culte de la violence, au nom du bonheur. -                          Echec d'une société du bonheur : la société présentée par Fahrenheit 451 est a priori parfaite, puisque les gens qui y vivent sont heureux mais ce bonheur n'est qu'illusion -                          Une société machiavélique fondée sur des rapports pécuniaires ; la cause de cela est l'émergence d'une culture de masse incontrôlable. III)          L'utopie reste une condition nécessaire au progrès humain   1)      L'utopie : une accélération du progrès humain : un idéal nécessaire Peu à peu, en particulier lorsque l'idée de progrès devient un principe de compréhension de l'histoire humaine, la notion d'utopie apparaît, non plus comme le résultat prévu de la décision de réformateurs soucieux du bien humain, mais comme ce vers quoi tend le processus historique : en effet, pour certains, l'utopie est l'horizon de l'histoire, et il convient d'accélérer le processus pour se rapprocher du règne de la liberté.

Liens utiles