Devoir de Philosophie

Quelle utilité peut avoir l'homme de lettres dans la société et de quelles armes dispose-t-il ?

Extrait du document

Les conflits font des victimes chez les intellectuels. Elles influent leur mode de pensée : faut-il être pacifiste ou soutenir certaines causes ? Diverses sortes d'implications sont possibles : être résistant comme René Char ou participer au pouvoir comme André Malraux...   II/ L'univers aux infinies possibilités de l'homme de lettres   ·         Dans Madame de Bovary, l'un des romans de Gustave Flaubert le lecteur est placé devant ce que l'on nomme une mise en abyme. C'est-à-dire que le personnage éponyme Emma Bovary, au même titre que nous, se prend au jeu de l'invitation au voyage « littéraire ». Ici l'utilité de l'homme de lettres est nettement significatif : il aide Emma, qui vit où plutôt survit dans un monde qu'elle ne supporte pas, à pénétrer dans un univers fantasmé. Le personnage d'Emma est intéressant, car il est conçu à notre image. L'écrivain sait qu'il est utile à la société du moment qu'il nous aide à nous extirper du quotidien. Flaubert porte à son paroxysme le pouvoir de la littérature, néfaste pour un esprit parfois trop rêveur. Emma se suicide à l'arsenic afin d'échapper à son existence de simple mortelle et peut-être aussi afin de connaître la fin tragique d'une héroïne. ·         Mais l'utilité de l'homme de lettres est beaucoup plus bénéfique à la société qu'on ne le croit ! Nous l'avons expliqué précédemment ses armes sont « sa plume », sa réflexion, son génie créateur... De ce fait il est légitime d'évoquer la plus célèbre pièce de théâtre d'Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, à travers laquelle l'écrivain défend et illustre le pouvoir des mots.

Liens utiles