Devoir de Philosophie

Odilon-Jean PÉRIER (1901-1928) (Recueil : Le citadin) - Je vivais au milieu de choses mal unies

Extrait du document

Odilon-Jean PÉRIER (1901-1928) (Recueil : Le citadin) - Je vivais au milieu de choses mal unies Je vivais au milieu de choses mal unies, Demandant au hasard de diriger mes pas. Je mettais à mon dieu le masque des folies Et le meilleur ami ne me connaissait pas. Il s'est fait un été plus divin que les autres, Comment résisterais-je à son embrassement ? Je marche, confondant mes biens avec les vôtres ; Je respire au milieu d'un monde bien portant. Beau jour sobre et profond comme un marbre sauvage, Que vos angles dorés m'ont donné de secours ! Tant de perfection fait aimer son ouvrage - Tant de limpidité détourne de l'amour.

Liens utiles