Devoir de Philosophie

« Le théâtre est de la parole en action. Il est d'abord un texte, mais ce texte est joué, c'est-à-dire vécu devant nous ». Cette définition du théâtre vous satisfait-elle ?

Extrait du document

« Le théâtre est de la parole en action. Il est d'abord un texte, mais ce texte est joué, c'est-à-dire vécu devant nous ». Cette définition du théâtre vous satisfait-elle ?

« Définissez le théâtre à partir de cette citation : le théâtre est de la parole en action.

Il est d'abord un texte, mais ce texte est joué, c'est-à-dire vécu devant nous. • Théâtre : spectacle, représentation.

Le théâtre est un art de la représentation.

Jamais Molière aurait pu imaginer que l'on lise ses pièces dans son lit ou dans un fauteuil : pour les dramaturges des siècles précédents, le théâtre n'était que joué. Importance de la représentation.

Qu'apporte la représentation au texte ? Rôle du metteur en scène ? I- Théâtre : texte et représentation A- Un texte littéraire Aujourd'hui, on lit surtout les pièces de théâtre : chaque maison a au moins un livre d'une pièce de Molière et d'une tragédie de Racine. • Beauté du texte : métaphores, allitérations, assonances => véritable travail de poésie.

Qualité du texte.

Cf.

les alexandrins des tragédies… • Didascalies : donnent des indications sur les habits des personnages (Cf.

les didascalies des drames de Hugo) ; sur les actions (soufflet dans les comédies par exemple ; Figaro se lève et se rassoit dans son monologue ; les pleurs dans la tragédie…) ; sur le ton (en criant, en riant, d'un air moqueur…). => L'auteur donne de nombreuses indications dans son texte pour que l'action puisse être imaginée par le lecteur. ∆) Jeu de l'imagination => le lecteur s'imagine les scènes, ouvre son livre et se plonge dans l'univers des personnages. B- Un texte pour être joué Molière : « Le théâtre n'est fait que pour être vu ».

Le texte théâtral, comme tout texte peut être lu mais sa spécificité le destine à être représenté. • Le texte de théâtre est écrit pour être joué – excepté le « théâtre dans un fauteuil » de Musset => véritable spectacle. • Salle de théâtre => endroit fermé, moment à part, le temps de la représentation.

Salle dans le noire : personnes regroupées le temps du spectacle.

Moments ritualisés : les coups de bâton, les entractes… • La concrétisation : le texte n'est pas suffisant pour représenter une pièce : il manque le décor et les objets ; éclairages, musiques, décors, maquillage ; costumes...

tout est « artificiel » et entre dans des règles (alexandrins…).

Costumes… • Auteur écrit mais tout sera représenté.

Même si, comme Hugo, ne veut pas être assujetti aux règles classiques, il doit tenir compte de nombreux problèmes : unité de lieu au moins entre les actes / de temps / d'action. C- Un spectacle oral • Il n'y a pas de théâtre muet (on ne parle pas du mime). • Les personnages, incarnés par les acteurs, se parlent => la parole construit l'action. • Apartés : monologue, petite réplique, qui n'est pas entendu par les autres personnages de la scène mais uniquement par les spectateurs.

Ajoute souvent une pointe d'humour. LA FLECHE, à part : La peste soit de l'avarice et des avaricieux ! HARPAGON : Comment ? que dis-tu? (L'Avare). Très utilisé en comédie, ressort comique mais très artificiel. • Idem pour les monologues : artifice théâtral invraisemblable ; c'est rare de s'arrêter dans la rue et de réfléchir à haute voix ! • Double énonciation propre au théâtre : les personnages (acteurs) parlent entre eux mais aussi au spectateur. ∆) Le texte théâtral est doté de nombreuses informations qui permettent au lecteur de s'imaginer l'action et les réactions des personnages ainsi que le cadre de l'histoire mais il est surtout destiné à être représenté => spectacle. II- Les éléments de la représentation A- Le costume et décors au service de l'interprétation • Le costume et le décor ne sont pas anodins.

Leur choix n'est donc pas innocent =>peut renforcer le comique (ou. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles