Devoir de Philosophie

Jack Kerouac

Extrait du document

Auteur américain, de son vrai nom Jean-Louis Lebris de Kerouac, dont l’écriture spontanée donna naissance à la “ littérature de l’instant ”, expression du vent de liberté qui souffla sur l’Amérique de la “ beat generation ”. Issu d’une famille d’origine canadienne-française, Jack Kerouac naquit à Lowell, Massachusetts, où il apprit l’anglais en seconde langue. Étudiant à Columbia College à la veille de l’entrée en guerre des États-Unis, il s’enrôla dans la US Navy. Réformé pour comportement schizoïde, il servit dans la marine marchande. Durant plusieurs années, il parcourut l’Amérique et le Mexique, exerçant tous les métiers, d’ouvrier à garde forestier, avant de publier en 1950 son premier livre, Avant la route. Le roman reçut un bon accueil de la critique, qui vit en Kerouac un talent prometteur. Son ouvrage suivant, Sur la route, le rendra célèbre. Écrit dans un style spontané totalement inédit, il choqua les milieux littéraires conservateurs, mais s’éleva en flambeau d’un nouveau mode de pensée et de vivre, celui de la “ beat generation ”. Il mit seulement trois semaines à écrire ce livre-culte, qui attira l’attention du public américain sur une subculture de gens qui ne souscrivaient pas aux conventions de la société, les beatniks. L’œuvre de Kerouac, des Souterrains (1958) aux Anges vagabonds (1965), est autobiographique et mentionne de nombreux écrivains et amis, dont Ginsberg. Grâce à sa célébrité, il fit éditer ses premiers récits mais, perturbé dans son travail par sa popularité qui lui interdisait toute intimité, il ne retrouva plus le style direct de la “ littérature de l’instant ” qu’il avait développée. Il se mit à boire et retourna vivre chez sa mère, où il mourut d’une cirrhose du foie.

« Jack Kerouac 1922-1969 Auteur américain, de son vrai nom Jean-Louis Lebris de Kerouac, dont l'écriture spontanée donna naissance à la “ littérature de l'instant ”, expression du vent de liberté qui souffla sur l'Amérique de la “ beat generation ”. Issu d'une famille d'origine canadienne-française, Jack Kerouac naquit à Lowell, Massachusetts, où il apprit l'anglais en seconde langue. Étudiant à Columbia College à la veille de l'entrée en guerre des États-Unis, il s'enrôla dans la US Navy. Réformé pour comportement schizoïde, il servit dans la marine marchande. Durant plusieurs années, il parcourut l'Amérique et le Mexique, exerçant tous les métiers, d'ouvrier à garde forestier, avant de publier en 1950 son premier livre, Avant la route. Le roman reçut un bon accueil de la critique, qui vit en Kerouac un talent prometteur. Son ouvrage suivant, Sur la route, le rendra célèbre. Écrit dans un style spontané totalement inédit, il choqua les milieux littéraires conservateurs, mais s'éleva en flambeau d'un nouveau mode de pensée et de vivre, celui de la “ beat generation ”. Il mit seulement trois semaines à écrire ce livre-culte, qui attira l'attention du public américain sur une subculture de gens qui ne souscrivaient pas aux conventions de la société, les beatniks. L'œuvre de Kerouac, des Souterrains (1958) aux Anges vagabonds (1965), est autobiographique et mentionne de nombreux écrivains et amis, dont Ginsberg. Grâce à sa célébrité, il fit éditer ses premiers récits mais, perturbé dans son travail par sa popularité qui lui interdisait toute intimité, il ne retrouva plus le style direct de la “ littérature de l'instant ” qu'il avait développée. Il se mit à boire et retourna vivre chez sa mère, où il mourut d'une cirrhose du foie. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓