Devoir de Philosophie

Imaginez le discours que Candide pourrait prononcer pour sa défense devant le tribunal de l'Inquisition ?

Extrait du document

Qu'ai-je fait de mal ? Vous me reprochez d' « avoir écouté avec un air d'approbation ». Mais vous, qui êtes des sages, vous qui pensez, vous ne pouvez pas me condamner pour un « air », une pose : car votre jugement reposerait entièrement sur des apparences. Or, mon maître, le meilleur de tous les philosophes, celui aussi que vous voulez condamner, Pangloss, dit toujours qu'il ne faut jamais juger d'après les apparences. Est-ce votre trop grande sagesse qui vous fait oublier cela ? Oui, depuis toujours, j'écoute avec intérêt les paroles de mon cher Pangloss, je ne le nie pas. Par contre, je ne suis pas toujours d'accord avec lui. Peut-on dire que c'est ici le meilleur des mondes possibles, si les sages d'un pays condamnent avec si peu de preuves ?   .....   Messieurs les sages du pays, vous qui réfléchissez tant, pourriez-vous au moins me dire en quoi me punir, moi, mais aussi mon cher Pangloss, le Biscayen et les deux Portugais, pourrait empêcher la terre de trembler de nouveau ?

Liens utiles