Devoir de Philosophie

Hippolyte Taine

Extrait du document

Né à Vouziers, mort à Paris. C'est résumer faussement Taine que de faire de lui une manière de positiviste, qui aurait enrichi et élargi la notion de "condition vitale" d'Auguste Comte, en posant la triple loi de la race, du moment, du milieu ­ triple détermination du penseur aussi bien que de l'oeuvre. En fait, Taine est beaucoup moins positiviste que préoccupé, à la suite de Spinoza, de Condillac et de Hegel, du problème posé par la rencontre de l'exigence d'intelligibilité et de la complexité des données de l'expérience.

« Hippolyte Taine Né à Vouziers, mort à Paris.

C'est résumer faussement Taine que de faire de lui une manière de positiviste, qui aurait enrichi et élargi la notion de "condition vitale" d'Auguste Comte, en posant la triple loi de la race, du moment, du milieu triple détermination du penseur aussi bien que de l'oeuvre.

En fait, Taine est beaucoup moins positiviste que préoccupé, à la suite de Spinoza, de Condillac et de Hegel, du problème posé par la rencontre de l'exigence d'intelligibilité et de la complexité des données de l'expérience. La difficulté, chez Taine, c'est que, tout en refusant le fait séparé, il refuse "l'intuition" intellectuelle des essences : positiviste, d'une certaine manière, le fait devrait lui donner la composante du réel d'un autre côté, comme il est sensible à l'idée du Tout, il refuse une synthèse qui ne serait pas du domaine de la vie.

Il faudrait donc atteindre la liaison du Tout et de la partie, intuition d'un noeud d'intelligibilité et de vie.

Taine applique cette méthode aux sciences de l'homme : le système devient méthode dans la recherche des "conditions", des caractères stables, permanents parfois, comme l'est le caractère national.

Dans l'ouvrage De l'Intelligence, analyse et synthèse, accomplies d'une manière fonctionnelle, permettent d'atteindre la réalité du composé, dans ses propriétés mêmes ; Taine s'appuie sur des recherches pathologiques et physiologiques, fait remarquable pour l'époque : la pathologie est simplificatrice, la physiologie nerveuse est le détail même des conditions de faits de conscience apparemment simples.

En fait, toute difficulté touchant le rapport étrange de l'intelligible et du réel est arbitrairement surmontée chez Taine, par l'identité supposée de l'élément abstrait et de la force créatrice.

Citons parmi les oeuvres de Taine : Études sur les philosophes français du XIXe siècle (1857) ; De l'Intelligence (1870) ; Essais de critique et d'histoire (1853) ; Derniers essais de critique et d'histoire (1894).. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles