Devoir de Philosophie

Francis Ponge

Extrait du document

Francis Ponge 1899-1988 Francis Ponge a écrit : "Tout se passe (du moins l'imaginais-je souvent) comme si, depuis que j'ai commencé à écrire, je courais, sans le moindre succès, "après" l'estime d'une certaine personne." Peut-être cette personne n'est-elle qu'une part de soi-même. Il publia Douze Petits Écrits (1926), Le Parti pris des choses (1942), Poèmes (1949) et Le Peintre à l'étude (1949). Il cessa dès lors de publier, mais non d'écrire, comme le prouve la publication des trois tomes, Lyres, Méthodes, Pièces, de ce que Francis Ponge a appelé Le Grand Recueil (1961). Il s'agit du rassemblement de tous les textes jusqu'alors épars du poète. Dans ce foisonnement, on a aménagé "plusieurs sentiers ou ronds-points, dit-il, d'où, peut-être, quelques perspectives imprévues". Francis Ponge, très admiré en France et à l'étranger, s'applique à décrire les objets dans leur réalité première, ces derniers devenant l'objet même de sa poésie (Le Savon, 1967). Dans les années 70, il publie La Fabrique du pré (1971), Comme une figue de paroles et pourquoi (1977), puis un dernier recueil en 1983, Nioque de l'avant-printemps.

« Francis Ponge 1899-1988 Francis Ponge a écrit : "Tout se passe (du moins l'imaginais-je souvent) comme si, depuis que j'ai commencé à écrire, je courais, sans le moindre succès, "après" l'estime d'une certaine personne." Peut-être cette personne n'est-elle qu'une part de soi-même.

Il publia Douze Petits Écrits (1926), Le Parti pris des choses (1942), Poèmes (1949) et Le Peintre à l'étude (1949).

Il cessa dès lors de publier, mais non d'écrire, comme le prouve la publication des trois tomes, Lyres, Méthodes, Pièces, de ce que Francis Ponge a appelé Le Grand Recueil (1961).

Il s'agit du rassemblement de tous les textes jusqu'alors épars du poète.

Dans ce foisonnement, on a aménagé "plusieurs sentiers ou ronds-points, dit-il, d'où, peut-être, quelques perspectives imprévues".

Francis Ponge, très admiré en France et à l'étranger, s'applique à décrire les objets dans leur réalité première, ces derniers devenant l'objet même de sa poésie (Le Savon, 1967).

Dans les années 70, il publie La Fabrique du pré (1971), Comme une figue de paroles et pourquoi (1977), puis un dernier recueil en 1983, Nioque de l'avant-printemps.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles