Devoir de Philosophie

Faites une apologie, une défense de l'ambition?

Extrait du document

É. Badinter qualifie l'ambition de « désir » ou de « passion », termes qu'elle utilise de manière péjorative*. Pourtant, on peut penser que ces sentiments humains sont non seulement des sentiments forts, mais aussi des qualités positives pour l'individu et, à travers lui, pour la société et le monde.

« [Introduction] É.

Badinter qualifie l'ambition de « désir » ou de « passion », termes qu'elle utilise de manière péjorative*.

Pourtant, on peut penser que ces sentiments humains sont non seulement des sentiments forts, mais aussi des qualités positives pour l'individu et, à travers lui, pour la société et le monde. [Dépasser ses limites] L'ambition peut tout d'abord donner à un homme ou une femme l'envie et le courage de dépasser ses limites.

Le domaine du sport nous en fournit un excellent exemple ; sans ambition, aucun sportif ne peut atteindre un haut niveau, ni repousser ses limites : une athlète comme Marie-José Perec souhaite se dépasser sans arrêt, sans se fixer de limites à l'avance ; après avoir été championne au 200 mètres, elle s'est attaquée, par goût du défi et par ambition, au 400 mètres.

Cette énergie est celle que procure une véritable passion. [Donner un sens à sa vie] De manière encore plus significative, l'ambition permet à l'homme de ne pas accepter la médiocrité de son sort, de donner un sens à sn vie.

Dans le domaine social, l'ambition est ce qui fait qu'une société reste saine et équitable : elle est un facteur de promotion sociale ; en effet, c'est elle qui pousse Rastignac à s'élancer à la conquête de Paris, mais c'est surtout elle qui donne aux individus le courage de revendiquer de nouveaux droits : le moteur des grèves et des révolutions n'est pas si loin de ce désir de voir son sort s'améliorer.

De la même façon, un condamné, en prison, choisit parfois de devenir écrivain, ou plus modestement de s'alphabétiser, de suivre des cours ; le criminel Lacenaire y écrivit ses Mémoires, d'autres devinrent célèbres ainsi ; pour beaucoup, c'est une chance de réinsertion : l'ambition personnelle rime avec l'espoir d'une vie meilleure. [Une passion qui fait avancer l'humanité] « Rien de grand ne se fait sans passion », écrivait Hegel dans son œuvre de réflexion sur l'histoire (La Raison dans l'histoire).

Avec lui, on pourrait dire que rien de grand ni de bon ne se fait sans ambition.

Pour le philosophe, il était évident que l'ambition des grands hommes avait fait d'eux les « moteurs de l'histoire » : Alexandre ou Napoléon, en quête de leur gloire personnelle, donnèrent une autre allure au monde.

Mieux, ils firent, malgré tout, progresser l'humanité : les armées napoléoniennes répandirent les idées de la révolution française, et permirent à l'égyptologie de naître.

Par ailleurs, on peut imaginer que nos grands écrivains du xix" siècle n'auraient pas produit une telle œuvre sans une formidable ambition tant personnelle que collective.

Que dire d'un Balzac qui n'aurait pas tenté de stigmatiser La Comédie humaine, d'un Zola qui n'aurait pas voulu faire de son œuvre le champ d'expérimentation de la société, qu'il n'aurait pas « accusée » ? L'ambitieux Victor Hugo, qui rivalisa dans sa poursuite de la gloire personnelle avec Napoléon III lui-même, fut, grâce à cette ambition, l'auteur d'un vibrant hommage à l'humanité pauvre et courageuse, celle des Misérables, qui commémore notamment les barricades de juin 1832.

Non seulement l'ambition personnelle de Hugo lui permit de s'élever à une hauteur et une popularité hors du commun, mais il fut aussi un des points de mire de l'idéologie républicaine et aida à promouvoir cet idéal politique, cette ambition collective. [Conclusion] L'ambition est donc bien une passion, un désir qui peut être violent, mais pas pour autant nocif.

Ce n'est pas un hasard si la condamnation de l'ambition est un héritage du stoïcisme, revisité par le christianisme : ces deux doctrines sont fondées sur le renoncement à soi-même, alors que l'ambition ne peut devenir une qualité positive que dans une dialectique entre le Bien et le bonheur de l'individu.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles