Devoir de Philosophie

Boris Pilniak

Extrait du document

Boris Pilniak 1894-1937 ? Né à Mojaïsk, fils de médecin. Il fit des études à l'institut commercial de Moscou et voyagea en Russie. Influencé par Biély et Rémizov, il débuta comme écrivain en 1915. Son premier roman : L'Année nue, vision apocalyptique d'un coin de province après les événements révolutionnaires, parut en 1922. Dans l'esprit de Pilniak, la révolution a eu un rôle autre que politique et social, elle a rendu le peuple russe à sa nature primitive elle l'a libéré des chaînes que la société, au cours de l'histoire, lui a imposées. Avec l'éclatement de cette société, les forces élémentaires se donnent libre cours ; la vie de l'homme devient la seule célébration des rites de la naissance du désir et de la mort. La forme du roman est aussi inorganisée, chaotique, que la vision qui l'a fait naître. En 1927, paraît un recueil de contes, Le Temps versé, qui montre une tendance nouvelle vers la simplicité. Pilniak fut l'un des premiers romanciers à illustrer la littérature quinquennale : en 1930, paraît La Volga se jette dans la Caspienne, relatant la construction d'un barrage gigantesque près de Moscou. L'accent est mis sur le conflit entre l'ancien monde et le nouveau. En 1929 : Le Bois d'Acajou. Après bien des vicissitudes et des retournements de situation, Pilniak fut arrêté en 1937 et 1'on perd désormais sa trace. C'est un auteur difficile, déroutant, au style obscur, plein d'archaïsmes et de néologismes. Souvent, la narration est entrecoupée de morceaux lyriques et de très longues citations de textes historiques. Le cheminement de la pensée de l'auteur est imprévisible. Mais Pilniak est un grand artiste dont l'influence fut considérable.

« Boris Pilniak 1894-1937 ? Né à Mojaïsk, fils de médecin.

Il fit des études à l'institut commercial de Moscou et voyagea en Russie.

Influencé par Biély et Rémizov, il débuta comme écrivain en 1915.

Son premier roman : L'Année nue, vision apocalyptique d'un coin de province après les événements révolutionnaires, parut en 1922.

Dans l'esprit de Pilniak, la révolution a eu un rôle autre que politique et social, elle a rendu le peuple russe à sa nature primitive elle l'a libéré des chaînes que la société, au cours de l'histoire, lui a imposées.

Avec l'éclatement de cette société, les forces élémentaires se donnent libre cours ; la vie de l'homme devient la seule célébration des rites de la naissance du désir et de la mort. La forme du roman est aussi inorganisée, chaotique, que la vision qui l'a fait naître.

En 1927, paraît un recueil de contes, Le Temps versé, qui montre une tendance nouvelle vers la simplicité.

Pilniak fut l'un des premiers romanciers à illustrer la littérature quinquennale : en 1930, paraît La Volga se jette dans la Caspienne, relatant la construction d'un barrage gigantesque près de Moscou.

L'accent est mis sur le conflit entre l'ancien monde et le nouveau.

En 1929 : Le Bois d'Acajou.

Après bien des vicissitudes et des retournements de situation, Pilniak fut arrêté en 1937 et 1'on perd désormais sa trace.

C'est un auteur difficile, déroutant, au style obscur, plein d'archaïsmes et de néologismes.

Souvent, la narration est entrecoupée de morceaux lyriques et de très longues citations de textes historiques.

Le cheminement de la pensée de l'auteur est imprévisible.

Mais Pilniak est un grand artiste dont l'influence fut considérable.. »

↓↓↓ APERÇU DU DOCUMENT ↓↓↓

Liens utiles