Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Vigny écrit dans le Journal d'un poète : « J'aime peu la comédie, qui tient toujours plus ou moins de la charge et de la bouffonnerie.» Il précise plus loin sa pensée en disant: «Je sais apprécier la charge dans la comédie, mais elle me répugne parce que, dans tous les arts, elle enlaidit et appauvrit l'espèce humaine et, comme homme, elle m'humilie. » ?

Définitions des termes :
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • journal : Le journal rassemble, jour après jour, les observations et les sentiments d'une personne.
  • poète : Celui qui écrit des poèmes (en vers ou en prose).
  • aimer : Éprouver de l'affection, de l'amour ou de l'attachement pour quelqu'un ou quelque chose.
  • comédie : Pièce de théâtre en un, trois ou cinq actes dont le but est de faire rire le public. Différentes formes de comique sont ainsi utilisées (comique de geste, de mots, de situation…). La comédie met principalement en scène des bourgeois dont les préoccupations sont l’argent, le mariage, la dot, etc. Dans les comédies de Molière, le rire a aussi une fonction morale : docere et placere => plaire et instruire.
  • toujours : A tout moment, à toute époque ; éternellement, perpétuellement.
  • pensée : Faculté de connaître, de comprendre, de juger, de raisonner, qui est censée caractériser l'homme, par opposition à l'animal. Synonyme d'entendement, de raison.
  • tout : La totalité sans exception.
  • art : 1) Au sens ancien, tout savoir-faire humain, toute pratique produisant un résultat non naturel (artificiel). 2) Au sens esthétique moderne, production ou création d'oeuvres destinées à plaire (beaux-arts), c'est-à-dire à susciter par leur aspect, une appréciation esthétique positive.
  • espèce : Du latin species (de specere, « regarder »), « vue », « aspect ». Le premier sens de ce mot désigne un ensemble d?êtres que l?on peut classer ensemble d?après certains caractères communs. En biologie, l?espèce est une classe d?être vivant qui présentent des similitudes visibles ou non, héréditaires et qui ne peuvent se reproduire qu?entre eux (sauf rares exceptions).
  • humain : Sens 1: Personne humaine. Synonyme: individu. Sens 2: Qui a trait à l'homme. Sens 3: Sensible, compréhensif. Synonyme: accessible.
  • comme : De même que, tel que, à l'instar de.
  • dernier homme : Homme médiocre. Ultime produit de l'esclavage engendré par la civilisation.

Extrait du corrigé : » Mais en même temps, il peignit la nature humaine et, dans tous ses héros, nous retrouvons quelques traits de notre personnalité. N'y a-t-il pas, de nos jours encore, des avares qui sacrifient leurs enfants à leur fortune, des hypocrites coureurs de dot qui flattent les lubies de bourgeois insensés pour s'approprier leur argent, des bourgeois parvenus, des bas-bleus, des rimeurs sans cervelle, des médecins vaniteux ? Ne dit-on pas : un Harpagon, un Tartuffe, pour désigner un avare ou un hypocrite, tant il est vrai que ces personnages incarnent parfaitement les vices ? Mais s'ils sont des maniaques aveuglés par une idée fixe, ils ont. cependant des sentiments complexes, parfois contradictoires, qui n'en font pas seulement des marionnettes, mais des êtres humains. Pour parvenir au but qu'il s'était fixé - peindre la nature humaine et, surtout, corriger les vices des hommes -, Molière a choisi l'arme du ridicule, « le ridicule jeté à propos a une grande puissance », dira plus tard Montesquieu. Et dans ce cas, bien sûr, la comédie tient de la charge et de la bouffonnerie. S'il veut mettre en évidence un défaut donné, l'auteur doit opérer une simplification caricaturale dans les mots et l'attitude de son personnage, et en même temps outrer sa pensée et ses gestes. Ainsi, dans la réalité, Orgon ne dira pas quatre fois : « Et Tartuffe?» mais il y songera constamment; Harpagon ne répétera pas : « Sans dot ! » mais ce sera son idée fixe.

Corrigé : Corrigé de 1434 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Vigny écrit dans le Journal d'un poète : « J'aime peu la comédie, qui tient toujours plus ou moins de la charge et de la bouffonnerie.» Il précise plus loin sa pensée en disant: «Je sais apprécier la charge dans la comédie, mais elle me répugne parce que, dans tous les arts, elle enlaidit et appauvrit l'espèce humaine et, comme homme, elle m'humilie. » ?" a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :