Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Dans Le Théâtre, A. Ubersfeld affirme : L'une des caractéristiques les plus étonnantes du texte théâtral, la moins visible, mais peut-être la plus importante, c'est son caractère incomplet. Pour elle, le texte théâtral est donc un texte troué, qui exige du metteur en scène une interprétation. Vous discuterez ce point de vue en prenant appui sur les textes du Corpus et sur les oeuvres que vous avez lues ou étudiées, notamment Rhinocéros.

Définitions des termes :
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • théâtre : Sens 1 Lieu ouvert ou fermé destiné à la représentation de spectacles. Sens 2 Art de la représentation d'oeuvres par des êtres humains. Sens 3 Genre littéraire comprenant les oeuvres écrites pour être jouées par des comédiens sur scène. Sens 4 Ensemble des pièces d'un auteur, d'un pays, d'une époque.
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • être : Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel). 2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu.
  • scène : Au théâtre, le mot scène a deux sens. 1) C'est une partie d'un acte au cours de laquelle le plateau est occupé par les mêmes personnages. 2) C'est le plateau lui-même: l'espace où jouent les acteurs.
  • interprétation : Interpréter, c'est donner une signification à un phénomène. L'interprétation est un des moments fondamentaux de la compréhension.

Extrait du corrigé : - Anne Ubersfeld rappelle la distinction entre une lecture syntagmatique du texte et une lecture paradigmatique : la lecture syntagmatique privilégie le sens qui naît de la succession des mots entre eux, et la lecture paradigmatique décolle du texte, et examine les connotations, les allusions cachées derrières ces mots. Au théâtre, la lecture paradigmatique est particulièrement riche, elle s'exprime dans la mise en scène : Ubersfeld donne comme exemple une mise en scène de Phèdre par Antoine Vitez en 1975, dans laquelle une bassine d'eau figure les larmes; les personnages vont s'y laver le visage pour figurer les pleurs. Cet exemple enrichit le texte en alliant aux larmes l'idée de purification, en sous-entendant que la révélation de Phèdre a le caractère positif d'une expiation. II. Mais le théâtre peut aussi se lire - Dans certaines pièces, le texte présente une valeur littéraire en lui-même : : ses pièces de théâtre ont en effet une tonalité poétique très importante, elles sont écrites dans la forme particulière du "verset" (sortes de vers libres) et les dialogues donnent lieu parfois à de longs développements poétiques (hymne de gloire à Dieu dans L'annonce faite à Marie. Loin d'être "incomplet", le théâtre de Paul Claudel pose plutôt le problème inverse : il est si riche que la représentation semble impossible. La représentation de sa pièce Le soulier de satin devrait durer toute une journée. - Alfred de Musset adopte une position provocatrice, en créant le genre du "théâtre dans un fauteuil" : il affirme en effet que le genre dramatique est limité par la représentation, qui ne peut accueillir un nombre suffisant d'intrigues, de spectateurs, et qui doit être limitée dans le temps (ce qui limite aussi la longueur du texte). Il écrit alors la pièce Lorenzaccio, qui, par sa longueur, le nombre de ses personnages et de ses intrigues, la complexité du cadre (qui implique de reconstituer une ville italienne) et l'extrême longueur de certains monologues, est très difficile à représenter.   III.

Corrigé : Corrigé de 1061 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Dans Le Théâtre, A. Ubersfeld affirme : L'une des caractéristiques les plus étonnantes du texte théâtral, la moins visible, mais peut-être la plus importante, c'est son caractère incomplet. Pour elle, le texte théâtral est donc un texte troué, qui exige du metteur en scène une interprétation. Vous discuterez ce point de vue en prenant appui sur les textes du Corpus et sur les oeuvres que vous avez lues ou étudiées, notamment Rhinocéros." a obtenu la note de :

5.8 / 10

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :