Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : En quoi la reprise dans une oeuvre (littéraire, cinématographique) d'une figure mythique peut-elle nous intéresser ?

Définitions des termes :
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • littéraire : Qui à rapport avec la littérature, les lettres.
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • intéresser : Prendre intérêt à, se préoccuper de.

Extrait du corrigé :   Le mythe, une chose vivante   _La critique littéraire moderne aime à souligner la ressemblance phonique entre l'étymologie grecque du mot « mythe », « mythos », avec le verbe latin « mutare », qui signifie se déplacer, se modifier. Les mythes, comme les sociétés, ne sont pas des figures figées, mais évoluent par croisement et par adaptation au milieu. Pour toute figure mythique, il est possible de dresser un tableau généalogique : le Docteur Jekyll du roman de Stevenson naît ainsi d'un croisement dieu latin Janus et du motif de l'élixir magique. Par la suite, le docteur Jekyll inspire lui-même la bande dessinée américaine à travers le personnage de l'incroyable Hulk. En ce sens, il n'existe pas à proprement parler de « reprise d'une figure mythique », puisque c'est la filiation des reprises elle-même qui finit par s'organiser en mythe.             _Le mythe n'est donc pas réductible à sa première manifestation. Il n'est pas le texte écrit qui le fait connaître, mais la structure de son récit. Rien ne s'oppose donc à ce qu'il soit modifié jusqu'à être méconnaissable. Qui reconnaîtrait dans Les sept samouraï, le film d'Akira Kurosawa, une version du mythe de Thésée ? Dans un mythe, le contexte, le nom ou l'apparence des protagonistes sont variables à l'infini : le mythe n'est pas un conte déjà récité, il un pur mécanisme narratif.

Corrigé : Corrigé de 1050 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " En quoi la reprise dans une oeuvre (littéraire, cinématographique) d'une figure mythique peut-elle nous intéresser ?" a obtenu la note de : aucune note

Les derniers sujets consultés :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :