Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Préférez-vous les oeuvres littéraires dans lesquelles l'auteur parle ouvertement de lui-même ou celles dans lesquelles il s'efface ? Justifiez votre préférence par des exemples précis ?

Définitions des termes :
  • littéraire : Qui à rapport avec la littérature, les lettres.
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • auteur : Evoque l'origine et la responsabilité. L'auteur est celui qui crée ou qui réalise quelque chose, c'est aussi celui qui est responsable de ce qu'il fait ; de ce qu'il produit ou engendre.
  • même : Analogue, aussi, égal, identique, uniforme.
  • exemple : 1. Ce qui peut être imité en tant que modèle. 2. (Logique, math.) Cas particulier quelconque sur lequel on entend démontrer une proposition de portée générale. 3. Invalidation par contre-exemple : raisonnement qui consiste à réfuter une proposition universelle quelconque en exhibant un cas particulier qui ne la vérifie pas.

Extrait du corrigé : Parler de soi, n'est plus une quête louable depuis l'apparition de la psychanalyse et de la sociologie. Il convient désormais d'intérioriser et d'être dans l'ombre de son oeuvre. L'oeuvre de Proust, Le contre Sainte-Beuve, reflète à bien des égards cette théorie. Néanmoins des auteurs comme Marcel Pagnol continueront d'évoquer leurs souvenirs d'enfance et de léguer aux lecteurs des oeuvres touchantes : La gloire de mon père, Le château de ma mère, Le temps des secrets... III/La petite « mort de l'auteur » ou comment l'auteur s'efface de son oeuvre : ·         Selon les anciennes règles du « pacte autobiographique », l'auteur devait dire la vérité à son lecteur, se montrant tel qu'il est. Seul le problème de la mémoire pouvait aller à l'encontre de ce projet. Cependant à l'entrée du XXe siècle, ce principe est ébranlé, relégué au dernier plan. Le devoir de l'auteur n'est plus assurément d'énoncer une vérité qui le concerne, mais plutôt de se mettre de côté pour mettre au jour une vérité qui concerne le lecteur. Il s'agit dorénavant d'écrire des oeuvres capables de réfléchir la vérité et cela sans s'impliquer. Les pièces de Becket à ce propos représentent l'un des exemples de l'effacement de l'auteur. Chez lui, tout est absence : décor, syntaxe, dialogue, raison... ·         Le rôle de l'auteur oscille donc entre le devoir de donner du sens à son lecteur et sa liberté d'expression.

Corrigé : Corrigé de 1309 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Préférez-vous les oeuvres littéraires dans lesquelles l'auteur parle ouvertement de lui-même ou celles dans lesquelles il s'efface ? Justifiez votre préférence par des exemples précis ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :