Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : La poésie française contemporaine

Définitions des termes :
  • Poésie : 1 Art de suggérer par des images, des sons, des rythmes et en général par l'emploi du vers, une connaissance des êtres et des choses qui ne saurait être ramenée aux idées claires qu'exprime la prose. La définition de la poésie varie suivant les écoles, mais deux éléments permanents peuvent être distingués : a) un langage différent de celui de la prose, ce qui a amené certains écrivains à considérer que la poésie n'exprime pas des idées essentiellement différentes de celles de la prose, mais en modifie l'expression en les rendant, grâce au vers, plus frappantes, plus nobles, plus spirituelles, etc.; en ce sens la poésie se limite à la rhétorique et à la versification : Exemple: la poésie des grands rhétoriqueurs, des postclassiques; b) une vision du monde, traduisible seulement par le langage poétique et qui donne une connaissance intuitive essentiellement différente de celle de la prose : dès lors la poésie est un instrument de connaissance qui exprime ce qui n'est pas concevable par la raison : la Pléiade la considère comme une « fureur » d'origine divine, les romantiques comme le langage du coeur, Baudelaire comme le moyen de déchiffrer les mystérieuses correspondances de l'Univers. En ce sens, la poésie dépasse la versification, si bien qu'on a pu qualifier de poétiques des oeuvres qui n'étaient pas en vers. 2 Par extension de cette conception, on appelle poésie tout ce qui dépasse la connaissance claire, tout ce qu'on sent plutôt qu'on ne le comprend : Exemple: la poésie du foyer, 3 Par opposition à poème (1), pièce en vers de peu d'étendue.

Extrait du corrigé : La poésie, tout en étant dominée par la permanence poétique apportée par les auteurs qui ont commencé à publier avant la Seconde Guerre mondiale, comme René Char, Henri Michaux, Saint-John Perse ou encore Aragon, fait preuve dans les années 60 et 70 d'une belle vitalité. Dresser un panorama de la poésie française de ces trente dernières années ne saurait donner une vision autre que subjective et lacunaire. La multiplicité des revues et des maisons d'éditions ­ malgré une situation de crise éditoriale ­ et la diversité des voix poétiques qui s'y expriment, sont la preuve d'un prodigieux renouvellement de la poésie contemporaine. Une manifestation comme le " Marché de la Poésie " qui se tient tous les ans depuis 1972 place Saint-Sulpice à Paris, et son succès auprès d'un public toujours plus nombreux sont significatifs non seulement d'un intérêt mais d'un besoin. Dans les années 50, on pouvait assez facilement distinguer entre les tenants d'une tradition d'écriture soucieuse de la syntaxe et du vocabulaire à travers des expériences poétiques aussi diverses que celle de Saint-John Perse, visionnaire et lexicographe, à celle plus tendue de René Char, aphoristique et métaphysique ­ à l'instar de l'écriture de Michaux plus tournée vers la découverte intérieure de l'être. D'autre part, l'expérience de Francis Ponge est essentiellement poétique, dans le parti pris des choses qu'il développe dans son oeuvre. Figures inclassables aussi que celle d’André Frénaud et Eugène Guillevic, poète équilibriste entre la rudesse et la fragilité, à l'écoute du monde et de ses frémissements.

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " La poésie française contemporaine" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :