Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Que pensez-vous de cette opinion d'Oscar Wilde: Une artiste doit créer de belles choses, mais sans rien y mettre de sa propre vie. Etayez votre discussion d'exemples puisés dans la littérature française ?

Définitions des termes :
  • opinion : Idée sans contenu démontré par la raison. L'opinion s'oppose, dans la philosophie platonicienne, à l'Idée. L'opinion renvoie au particulier, l'Idée à l'universel. Un jugement de goût relève de l'opinion. Définir ce qu'est l'essence de la beauté relève de l'Idée. OPINION DROITE: Selon Platon, c'est une connaissance vraie mais non justifiée ni fondée pour celui qui l'émet.
  • artiste : Créateur d'oeuvres d'art.
  • créer : Concevoir, inventer quelque chose.
  • chose : 1. Désigne la réalité (res en latin : chose) en gén. ; cf. DESCARTES : « chose pensante » (âme), « chose étendue » (matière). 2. Désigne la réalité, envisagée comme déterminée et statique, existant hors de la représentation ; en ce sens, KANT utilise l'expression « chose en soi ». 3. (Par ext.) À partir du sens 2, désigne la réalité inanimée, hors de son rapport à la pensée (le monde des choses). Rem. : la chose se distingue de l'objet en ce que ce dernier est construit ; cela n'implique pas que la chose soit chose en soi ; ce qui est chose se constitue comme ce qui est maniable, ce qui est disponible ; autrement dit, l'objet se réfère à la pensée, la chose à l'action ; le monde des choses, c'est le monde qui se détermine dans la pratique, et y résiste ; à partir du sens 3, le réaliste confond volontiers la chose et l'objet (cf. DURKHEIM : « Il faut considérer les faits sociaux comme des choses »). 4. Chosisme : attitude qui consiste à considérer la réalité comme une chose au sens 2.
  • sans : A l'exclusion de, exprime l'absence.
  • rien : Le néant, l'absence, la nullité.
  • discussion : Échange d'idées sous la forme d'une conversation animée. Exercice scolaire consistant à débattre d'une idée par écrit. L'esprit critique est le principe conducteur de la discussion. Toutefois, l'examen d'une idée par une conscience critique ne doit pas produire une suite inorganisée de remarques, mais, au contraire, une argumentation structurée dans laquelle les objections ont un rôle dynamique et permettent de construire une réflexion solide, étayée d'exemples bien choisis.
  • exemple : 1. Ce qui peut être imité en tant que modèle. 2. (Logique, math.) Cas particulier quelconque sur lequel on entend démontrer une proposition de portée générale. 3. Invalidation par contre-exemple : raisonnement qui consiste à réfuter une proposition universelle quelconque en exhibant un cas particulier qui ne la vérifie pas.
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.

Extrait du corrigé : L'engagement passe souvent par la création d'une véritable oeuvre littéraire ayant une fonction militante et critique implicite. Ex : ·                           La littérature engagée de Volatilité, dans ces contes philosophiques : l'engagement est véhiculée au moyen de techniques très littéraires : la métaphore et l'ironie ·                           Une forme poétique de littérature engagée : Les Châtiments de Victor Hugo 3) L'autobiographie Le récit de soi, l'autobiographie, forment aujourd'hui un genre littéraire à part entière : les autobiographes en racontant leur propre vie font une véritable oeuvre d'art. L'idée même que quelqu'un, racontant sa vie, fasse quelque chose d'important, quelque chose même qui puisse être fait, s'impose comme une évidence qui semble interdire le moindre questionnement. Ce genre littéraire a d'ailleurs été codifié, notamment par Philippe Lejeune dans l'ouvrage de référence Le pacte autobiographique. Ex : Les Mots de Sartre, Les Confessions de Rousseau, Histoire de ma vie de George Sand   Transition : Mais toute cette littérature du personnel, de l'intime, tend à transformer le lecteur en véritable voyeur, s'immisçant dans la vie de l'artiste. II)            L'oeuvre d'art :une prétention à l'universalité   1)      La vocation universelle de l'oeuvre d'art Une oeuvre d'art a vocation universelle, donc l'artiste n'accomplit pas l'oeuvre pour lui-même mais pour l'humanité sans regard au temps ou à l'espace. S'agissant de la création de "belles choses" l'artiste a la responsabilité de se soumettre à la notion d'esthétique de l'Art. à évoquer ici les origines de la littérature : les mythes, qui ont tous une vocation universelle. Ex : La littérature à dimension universelle de Marguerite Yourcenar : cf. Les Mémoire d'Hadrien, dont la finalité est « d'atteindre le mieux l'humain et l'universel»   2)      La nécessité d'une oeuvre impersonnelle Donc, en illustrant sa propre vie l'artiste "se trahit", il perd la dimension universelle de sa vocation à créer.

Corrigé : Corrigé de 1439 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Que pensez-vous de cette opinion d'Oscar Wilde: Une artiste doit créer de belles choses, mais sans rien y mettre de sa propre vie. Etayez votre discussion d'exemples puisés dans la littérature française ?" a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :