Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : L'oeuvre n'est pas une série de réponses, elle est une série de questions, elle n'est pas des explications, elle est des demandes d'explication, des demandes d'éclaircissement... C'est bien cela une oeuvre: une série d'interrogations... Au bout du compte, il n'y a pas de réponse à donner... Ainsi, ce n'est pas la réponse qui éclaire, c'est la question. Commentez librement cette réflexion d'Eugène Ionesco sur la fonction de l'oeuvre littéraire, en vous servant d'exemples précis.

prE

Définitions des termes :
  • bien : Ce qui est avantageux ou utile à une fin donnée. Ce qui possède une valeur morale, ce qui est juste, honnête, louable. Souverain Bien : norme suprême de l'ordre éthique, que l'homme poursuit en vue de lui-même, et non en vue d'obtenir un autre bien. En économie, toute chose qui possède une valeur d'échange et qui est susceptible d'appropriation (exemple : biens de consommation).
  • librement : Sans entrave, sans obstacle auquel faire face.
  • fonction : Rôle, activité.
  • littéraire : Qui à rapport avec la littérature, les lettres.
  • exemple : 1. Ce qui peut être imité en tant que modèle. 2. (Logique, math.) Cas particulier quelconque sur lequel on entend démontrer une proposition de portée générale. 3. Invalidation par contre-exemple : raisonnement qui consiste à réfuter une proposition universelle quelconque en exhibant un cas particulier qui ne la vérifie pas.

Extrait du corrigé : » Il y en a moins à : « Comment Frédéric Moreau (personnage réel? imaginaire?) a-t-il vécu la révolution de 48? » et encore moins à : « Comment un individu vit-il une révolution? » Les articulations sont obscures, problématiques, et la fonction de l'oeuvre est de les dire; - parce qu'elles portent non sur des substances et sur des objets, mais sur des processus, sur des mouvements. On ne peut faire l'analyse moléculaire d'un personnage, d'une figure. On ne peut Ame saisir leurs fonctions. b) Les questions posées par l'oeuvre comportent toujours des éléments de réponse; si on ne tient pas compte de cet élément, on tombe dans le scepticisme : - éléments de réponse fournis par l'histoire écoulée (l'évolution de la société au xix1' siècle permet de mieux comprendre, après coup, les romans de Stendhal et de Balzac); - éléments de réponse fournis par la nouvelle pratique humaine, le nouvel espoir humain : « On ne meurt pas, puisqu'il y a les autres » (Aragon, la Semaine Sainte); - éléments de réponse par l'absurde : la réponse c'est qu'il n'y a pas de réponse (nouveau théâtre). Mais ces éléments de réponse ne sont fournis qu'en vue d'une discussion (est-ce définitif, ou ouvert, etc.?).

Corrigé : Corrigé de 1774 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'oeuvre n'est pas une série de réponses, elle est une série de questions, elle n'est pas des explications, elle est des demandes d'explication, des demandes d'éclaircissement... C'est bien cela une oeuvre: une série d'interrogations... Au bout du compte, il n'y a pas de réponse à donner... Ainsi, ce n'est pas la réponse qui éclaire, c'est la question. Commentez librement cette réflexion d'Eugène Ionesco sur la fonction de l'oeuvre littéraire, en vous servant d'exemples précis." a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :