Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : A de multiples signes, on sent dans la jeunesse actuelle une soif d'affirmation créatrice. Si la culture, sous toutes ses formes, n'est pas au rendez-vous, on ne sait trop comment et par quoi pourra se manifester un besoin qu'elle est seule à pouvoir vraiment satisfaire. Sans elle, la créativité risque de ne s'exprimer que par ses formes les plus sommaires, comme le bricolage, ou par la violence, qui n'est qu'une créativité retournée, la volonté de détruire par rage de ne pouvoir construire. Jacques RIGAUD, La culture pour vivre, 1975. Dans un développement composé, vous commenterez ce passage en vous demandant en particulier quelles sont les formes de culture qui peuvent favoriser la créativité et lutter ainsi contre la violence.

Définitions des termes :
  • signes : Eléments du langage qui associent d'une façon conventionnelle une suite de sons et un concept.
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • culture : En anthropologie, la culture désigne l'ensemble des croyances, connaissances, rites et comportements d'une société donnée. Certains réservent le terme de culture aux productions non matérielles d'une société, préférant parler de civilisation à propos des productions matérielles.
  • tout : La totalité sans exception.
  • besoin : Ce qui est nécessaire à l'existence, à la conservation ou au développement d'un être vivant. En dehors des besoins strictement vitaux (boire, manger, dormir), on peut identifier chez l'homme des besoins spirituels et moraux (aimer, être aimé, être reconnu, etc.) dont semble dépendre son épanouissement.
  • pouvoir : Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de ». 1° Verbe : avoir la possibilité, la faculté de. 2° Avoir le droit, l'autorisation de. 3° Nom : puissance, aptitude à agir. 4° En politique, ressource qui permet à quelqu'un d'imposer sa volonté à un autre, autorité. 5° Employé seul (le pouvoir), les institutions exerçant l'autorité politique, le gouvernement de l'État.
  • vraiment : Ce terme implique de prendre en compte qu'il s'agit d'interroger toute la profondeur de l'échange en ne se contentant pas d'une définition superficielle. Il va s'agir de définir l'échange dans ce qu'il a d'essentiel pour nous (on), c'est-à-dire les hommes.
  • sans : A l'exclusion de, exprime l'absence.
  • comme : De même que, tel que, à l'instar de.
  • violence : Du latin violentia, "abus de la force". A l'origine, le terme désigne le fait "d'agir sur quelqu'un ou de le faire agir contre sa volonté, en employant la force ou l'intimidation.
  • volonté : Au sens large, ensemble des forces psychiques portant à l'action. Inclinations, désirs, passions relèvent de la volonté ainsi entendue. C'est la détermination arrêtée d'accomplir une certaine action. VOLONTE DE PUISSANCE: Cette notion n'a, dans la philosophie de Nietzsche, aucune connotation militaire, belliqueuse. Celui qui est puissant est celui qui a le courage et la force de réaliser ce que la vie lui demande de réaliser. VOLONTE GENERALE: Selon Rousseau, elle ne peut pas s'identifier seulement à la majorité. La volonté générale est unanime. Elle exprime en sa totalité l'esprit d'une communauté.
  • détruire : Acte d?élimination, d?anéantissement. Détruire les images revient à les supprimer, à réduire leur existence à néant
  • construire : 1. Produire quelque chose à partir d'éléments donnés (construit opposé à donné). 2. Pour KANT : « La connaissance philosophique est la connaissance rationnelle par concepts ; la connaissance mathématique celle qui procède par construction de concepts. Construire un concept veut dire présenter l'intuition a priori qui y correspond. » 3. Constructivisme : toute théorie qui soutient que les concepts sont construits ; nom donné aux théories épistémologiques qui subordonnent l'existence d'un être mathématique à celle d'un procédé pour le construire. 4. Constructionnisme logique : théorie (CARNAP, la première philosophie de Russell) pour laquelle la plupart des entités utilisées dans les sciences (le corps, le temps, etc.) sont construites suivant des lois logiques à partir de données élémentaires, telles que les perceptions.
  • vivre : Exister, être au monde.
  • développement : Extension, progrès, croissance.

Extrait du corrigé : orientation du devoir La citation et le libellé orientent la réflexion dans une triple direction : la jeunesse, la violence, la culture'. Ces trois axes structurent notre étude. • Première partie : un jugement sur la jeunesse 1. Jacques Rigaud s'oppose aux préjugés en cours à propos de la jeunesse. Elle se désintéresserait de tout, n'aurait plus foi en l'existence, en elle-même. Les conditions économiques expliqueraient cette indifférence. Or, les expressions comme « soif d'affirmation » supposent au contraire un dynamisme et une foi dans la vie. Une autre idée reçue, en désaccord d'ailleurs avec la première, veut que jeunesse et violence soient à priori synonymes. Le désir de créer contredit une telle assertion. 2. Quels sont les signes de la soif de création ? L'expérience personnelle de l'élève peut jouer par exemple avec le goût de la musique ; les grands concerts qui rassemblent des foules énormes en sont des signes tangibles. Ou bien des enthousiasmes nés d'une expérience théâtrale constitueraient un bon point de départ au commentaire. 3. A ce moment du devoir, le candidat choisit entre la proposition de Jacques Rigaud et les images moins optimistes que nous évoquions au début. Il essaiera de passer d'un cadre personnel à un jugement plus global sur les jeunes.

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " A de multiples signes, on sent dans la jeunesse actuelle une soif d'affirmation créatrice. Si la culture, sous toutes ses formes, n'est pas au rendez-vous, on ne sait trop comment et par quoi pourra se manifester un besoin qu'elle est seule à pouvoir vraiment satisfaire. Sans elle, la créativité risque de ne s'exprimer que par ses formes les plus sommaires, comme le bricolage, ou par la violence, qui n'est qu'une créativité retournée, la volonté de détruire par rage de ne pouvoir construire. Jacques RIGAUD, La culture pour vivre, 1975. Dans un développement composé, vous commenterez ce passage en vous demandant en particulier quelles sont les formes de culture qui peuvent favoriser la créativité et lutter ainsi contre la violence." a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :