Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : La lecture est-elle le dialogue silencieux entre l'auteur et son lecteur ?

Définitions des termes :
  • dialogue : Chez Platon, forme de recherche philosophique de la vérité. Dans la pensée contemporaine, communication des consciences. En politique, effort de conciliation par la discussion. Dans tous les cas, respect de l'autre.
  • auteur : Evoque l'origine et la responsabilité. L'auteur est celui qui crée ou qui réalise quelque chose, c'est aussi celui qui est responsable de ce qu'il fait ; de ce qu'il produit ou engendre.

Extrait du corrigé : Le lecteur ne peut savoir quel rôle l'auteur lui réserve avant la lecture de l'œuvre, et il arrive parfois qu'il se laisse mener les yeux fermés. On pense alors à Alfred HITCHOCK, cinéaste et auteur, maîtrisant parfaitement le suspense. Il joue avec le spectateur, contrôlant chaque étape de sa réflexion, pour qu'il croie sans cesse deviner la suite des évènements mais qu'il ait toujours tort. Une telle habileté à manier les esprits se retrouve dans le Supplément au Voyage de Bougainville, de DIDEROT. En inversant l'ordre chronologique des faits, et en mêlant les évènements réels et les ajouts, il oblige le lecteur à suivre la réflexion des personnages A et B, ainsi que se indices, les symboles et les motifs récurrents, comme un jeu de pistes. Il ne peut que difficilement sortir du circuit tracé par l'auteur pour stimuler sa réflexion. De plus, DIDEROT s'appuie beaucoup sur l'effet de surprise pour tromper son lecteur : il se moque de son propre livre, « Ce préambule qui ne signifie rien », et donne plusieurs fonctions à A et B, à la fois personnages et lecteurs de son œuvre. Il apparaît alors que le rôle du lecteur est prédéterminé par l'auteur, qui l'influence et le mène où bon lui semble.

Corrigé : 	La lecture est-elle le dialogue silencieux entre l'auteur et son lecteur ? Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " La lecture est-elle le dialogue silencieux entre l'auteur et son lecteur ?" a obtenu la note de : aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :