Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : ". . . il est bon de vous laisser le plaisir de la surprise, et de ne vous avertir point de tout ce qu'on vous fera voir". A l'inverse du souhait formulé par Eraste dans l'extrait de la pièce de Molière, vous désirez présenter au public dans un prologue l'intrigue d'une pièce que vous avez lue, vue ou étudiée. Conscient de l'artifice du procédé, vous prenez soin de le justifier. Composez cette présentation sous la forme d'un monologue argumentatif.

Définitions des termes :
  • plaisir : Du latin placere, être agréable à .. a) Sensation ou émotion agréable, liée à la satisfaction d'un besoin, d'un désir. b) Principe de plaisir : chez Freud, principe primaire en vertu duquel nous cherchons d'abord à nous procurer du plaisir et à fuir le déplaisir.
  • tout : La totalité sans exception.
  • souhait : Désir, exprimé ou non par quelqu'un, d'obtenir quelque chose pour lui ou un autre, de voir un événement se produire.
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • prologue : Dans un sens large, le prologue est une introduction à une oeuvre littéraire en prose, dramatique ou non, et qui a la valeur d'un avertissement au lecteur.
  • intrigue : L'enchaînement des faits et des actions qui aboutit au dénouement. L'intrigue peut résulter du jeu des passions ou naître d'événements extérieurs. On appelle, au XVIIe s., pièces d'intrigue celles dans lesquelles l'intrigue est de ce dernier type. D'AUBIGNAC : « Les premiers (sujets) sont d'incidents, intrigues ou événements, lorsque d'acte en acte et presque de scène en scène, il arrive quelque chose de nouveau qui change la face des affaires du théâtre. » De nos jours intrigue est syn. d'action : Exemple: l'intrigue d'un roman; et on appelle pièces d'intrigue, celle dont le principal intérêt vient de la complication de l'action : Exemple: Le Barbier de Séville est une pièce d'intrigue.
  • conscience : La connaissance qu'a l'homme de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes. La conscience, par cette possibilité qu'elle a de faire retour sur elle-même, est toujours également conscience de soi. C'est elle qui fait de l'homme un sujet, capable de penser le monde qui l'entoure. CONSCIENCE MORALE: Jugement pratique par lequel le sujet distingue le bien et le mal et apprécie moralement ses actes et ceux d'autrui. CONSCIENCE PSYCHOLOGIQUE : Aperception immédiate par le sujet de ce qui se passe en lui ou en dehors de lui.
  • monologue : • Monologue : au théâtre, propos que tient un personnage qui se trouve seul sur scène. • Monologue intérieur : dans le récit, artifice qui consiste à rapporter telle quelle la pensée du personnage, comme si nous étions à l'intérieur de sa conscience.

Extrait du corrigé : La deuxième image représente l'intérieur de ce café (...) On passe à l'intérieur ». Ici il s'agit d'utiliser des procédés modernes et propres aux réalisateurs de films, tout en usant d'un langage soutenu. II/Imaginer un personnage anonyme Rédiger un monologue à la manière du prologue d'Antigone de Jean Anouilh. Ce procédé d'écriture repose sur une structure simple : la présentation des personnages, (la présentation des personnages s'effectue par ordre de proximité avec Antigone. Eurydice est quand même présentée alors qu'elle n'interviendra pas dans la pièce. La nourrice qui était pourtant avec Antigone depuis sa jeunesse n'est mentionnée qu'après Eurydice, ceci s'explique sans doute par le fait que la nourrice ne fait pas partie de la famille royale), la présentation de l'histoire (temporellement et spatialement, cette présentation est résumée "d'un bloc". On y annonce que c'est une tragédie et que la mort d'Antigone, d'Hémon et d'Eurydice est inéluctable). III/Rédiger son monologue La dernière partie du sujet invite « à composer cette présentation sous la forme d'un monologue argumentatif ». Cela signifie bien évidemment que l'on doit  placer l'écriture dans le genre théâtral : principe du double langage, relation au public et parole sur scène. Par ailleurs, le sujet précise par son intitulé même, le type de parole que l'élève doit mettre en oeuvre c'est-à-dire le choix du monologue : personnage seul sur scène et expression à voix haute de ses pensées intérieures.

Corrigé : Corrigé de 1063 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "". . . il est bon de vous laisser le plaisir de la surprise, et de ne vous avertir point de tout ce qu'on vous fera voir". A l'inverse du souhait formulé par Eraste dans l'extrait de la pièce de Molière, vous désirez présenter au public dans un prologue l'intrigue d'une pièce que vous avez lue, vue ou étudiée. Conscient de l'artifice du procédé, vous prenez soin de le justifier. Composez cette présentation sous la forme d'un monologue argumentatif." a obtenu la note de :

5.3 / 10

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :