Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Où les historiens s'arrêtent, ne sachant plus rien, les poètes apparaissent et devinent. Ils voient encore, quand les historiens ne voient plus. c'est l'imagination des poètes qui perce l'épaisseur de la tapisserie historique ou qui la retourne pour regarder ce qui est derrière Barbey d'Aurévilly, Une histoire sans nom. Partagez-vous l'avis de Barbey d'Aurévilly selon lequel les écrivains comprennent et représentent mieux l'histoire que les historiens ?

Définitions des termes :
  • historien : Spécialiste de l'Histoire. Auteur d'ouvrages historiques.
  • rien : Le néant, l'absence, la nullité.
  • poète : Celui qui écrit des poèmes (en vers ou en prose).
  • imagination : L'image est, en psychologie, une représentation mentale d'objets non présents. L'imagination est, dans la psychologie classique, une activité de l'esprit qui fabrique des combinaisons nouvelles d'images. Pour Sartre (qui nie comme Alain la réalité de l'image mentale, reflet passif du réel) l'imagination, ou fonction imageante, n'est qu'une manière de viser un objet réel : le viser, l'« intentionner » comme n'étant pas là. Est dit imaginaire, tout produit de l'imagination, en tant qu'il se distingue du réel. L'esprit humain est doué de diverses facultés, l'intuition sensible, l'entendement et l'imagination : celle-ci permet aux hommes de se représenter mentalement des objets non présents, autrement dit de les imaginer. Elle joue également un rôle essentiel dans l'invention, c'est-à-dire dans la production de fictions. Mais quelle est la puissance créatrice de l'imagination ? Il semble que l'imagination est limitée aux objets que nous avons antérieurement perçus.
  • histoire : Le terme d'histoire désigne deux réalités différentes: 1) la science qui étudie le passé de l'humanité et qui relate et interprète les faits. 2) les événements, les actes, les faits du passé, cad la mémoire des hommes.
  • sans : A l'exclusion de, exprime l'absence.
  • écrivain : Celui qui écrit, l'auteur.

Extrait du corrigé : II)                 Certains écrivains représentent l'histoire de manière plus convaincante 1)      Des écrivains ultra-documentés   De nombreux écrivains, voulant « concurrencer » les historiens se lancent dans la collecte d'informations et de documents historiques avant d'écrire leurs oeuvres. Ils ont l'ambition de faire, à travers leur oeuvre, une analyse historique d'une société ou d'une époque donnée. Le monde créé dans l'oeuvre littéraire se présente dès-lors comme une image, un reflet du monde dans lequel les lecteurs vivent ou ont vécu.   Ex : ·        L'importance de la documentation chez Zola afin d'être le plus authentique possible ·        Balzac, Les Chouans, roman historique restituant l'esprit d'une époque, celle de la Révolution française : Balzac a consulté des ouvrages historiques, ce qui prouve qu'il se documente de façon savante :La Guerre des Vendéens et des Chouans, par Jean-Julien Savary ; L'Histoire de la révolution, par Minniet ;  H istoire de la révolution française, par Adolphe Thiers ·        Marguerite Yourcenar, qui, au XXe siècle poursuit la « compétition » entre historiens et écrivains. Elle travaille les traces et les vestiges du passé dans ses grandes fresques historiques ( cf. Les Mémoires d'Hadrien)   2)      Le recours à la fiction littéraire : une histoire en acte   Le recours à la littérature pour écrire l'histoire permet souvent une meilleure compréhension de cet objet souvent complexe et parfois ennuyeux. L'oeuvre littéraire, de par son intrigue importe un dynamisme dont sont dénués les livres d'histoire. Elle permet, en outre, d'être plus fidèle à la réalité historique en racontant une histoire en acte, en mouvement, en restituant donc plus fidèlement le cours du temps.   3)      Les écrivains n'hésitent pas à faire état des « dessous » de l'histoire   Là où les historiens passent souvent, par peur de prendre parti et manquer à l'impératif d'objectivité, les écrivains ne manquent pas de faire état des « dessous » de l'histoire, en relatant ce qui relève de la « petite histoire » ou en critiquant certains personnages historiques. Le discours historique élaboré par les écrivains peut apparaître en ce sens comme plus complet et fidèle à la réalité que celui des historiens.

Corrigé : Corrigé de 1522 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Où les historiens s'arrêtent, ne sachant plus rien, les poètes apparaissent et devinent. Ils voient encore, quand les historiens ne voient plus. c'est l'imagination des poètes qui perce l'épaisseur de la tapisserie historique ou qui la retourne pour regarder ce qui est derrière Barbey d'Aurévilly, Une histoire sans nom. Partagez-vous l'avis de Barbey d'Aurévilly selon lequel les écrivains comprennent et représentent mieux l'histoire que les historiens ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :