Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Peut-on établir des « familles d'esprit » dans la littérature française ?

Définitions des termes :
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • esprit : La notion d'esprit revêt plusieurs sens. Elle désigne d'une part l'intellect, la raison, la pensée. Elle désigne d'autre part l'âme, l'être immatériel qui constitue notre intériorité, notre personnalité. Les philosophes classiques ne faisaient pas de différence entre les deux: l'âme, qui relève du sentiment que nous avons de nous-mêmes, est aussi le siège de la pensée. C'est peut-être une indication qu'affectivité et raison sont plus étroitement unies qu'on ne le croit, dans l'esprit, précisément.
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.

Extrait du corrigé : Introduction : a et b) Sainte-Beuve, le premier, a parlé de « familles d'esprit » dans la littérature : sa méthode psychologique et un engouement passager pour l'application des méthodes scientifiques lui avaient fait entrevoir un moment la possibilité, pour la critique, de classer les esprits comme un botaniste ses plantes. c) Peut-on, doit-on tenter l'aventure à sa place ? I. - Classification par le tempérament : L'idée peut venir d'abord de grouper les auteurs par leur tempérament, ou par leurs goûts découlant de leur tempérament : a) il y aurait, par exemple, des Démocrates et des Héraclites, des rieurs et des mélancoliques, des comiques et des tragiques, des optimistes et des pessimistes, encore que ces termes soient très relatifs; b) il y aurait aussi les énergiques et les faibles, les timides et les superbes, les natures viriles comme Ronsard ou Hugo, les natures féminines comme Verlaine. Aujourd'hui, du reste, psychanalyse, caractérologie, ont fait progresser ce rêve de classification par le tempérament : on parle volontiers en critique littéraire de « mythomaniaques », de « cyclothymiques », ou bien encore d' « intéroceptifs » - ceux qui prennent plaisir à vivre de leur vie intérieure comme' Rousseau - d' « extéroceptifs » - ceux pour qui le monde extérieur existe -. On fait entrer en ligne de compte, pour expliquer leur personnalité artistique, des refoulements, des complexes ou des compensations. II. - Classification par les idées : C'est ce qu'on peut appeler « la dimension métaphysique » d'un auteur. a) Du point de vue des croyances, il y a les chrétiens (catholiques ou protestants), les déistes (ceux qui croient à la Providence et ceux qui n'y croient point), les panthéistes et les athées, une telle prise de position infléchit tous les autres sujets dans un sens déterminé : origine de l'homme, nature de l'homme, vision de la nature, etc. b) Du point de vue de la connaissance, il y a les sceptiques, puis les dogmatistes, les relativistes; il y a ceux qui croient que tout vient des sens et de l'expérience et d'une raison qui prolonge F expérience (à peu près tout le XVIIIe siècle), d'autres croient à une raison opposée aux sens (Descartes) d'autres enfin (Pascal) leur ajoutent l'ordre de la Foi.

Corrigé : Corrigé de 746 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on établir des « familles d'esprit » dans la littérature française ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Les derniers sujets consultés :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :