Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Un éditeur contemporain présente ainsi une collection d'ouvrages littéraires: La modernité n'a rien à voir avec la date de parution des écrits. Des textes écrits il y a plusieurs siècles sont résolument modernes. Ils répondent parfois mieux que les oeuvres plus récentes à nos préoccupations et à notre soif de beauté. Partagez vous cette opinion ? Vous appuierez votre réponse sur des analyses tirées de vos lectures.

Définitions des termes :
  • éditeur : Personne ou entreprise chargée de la publication des œuvres écrites. Dans sa définition la plus noble, l'éditeur est un « honnête homme » chargé de découvrir et de promouvoir les penseurs et les écrivains de son temps, d'exhumer des textes anciens de qualité et de les porter à la connaissance du public. Cependant, l'aspect financier de l'édition compromet le plus souvent ces objectifs élevés. Pour survivre, les éditeurs contemporains se regroupent, forment des holdings dans lesquels ils peuvent parfois perdre leur identité et leur idéal. Sous ces influences, le livre, bien souvent, devient un objet commercial.
  • littéraire : Qui à rapport avec la littérature, les lettres.
  • rien : Le néant, l'absence, la nullité.
  • avec : En compagnie de, en présence de.
  • parfois : Quelquefois, dans certains cas, pas toujours !
  • beau : 1. Norme permettant le jugement esthétique ; cf. valeur. 2. Sens concret : objet du jugement esthétique ; ce qui provoque une émotion esthétique par l'harmonie des formes, l'équilibre des proportions. 3. (Par ext.) Ce qui suscite une idée de noblesse, de supériorité morale (un beau geste). 4. Pour KANT, le jugement de goût ne détermine pas son objet en le pensant sous un concept universel, puisqu'il porte toujours sur un cas parti­culier ; c'est un jugement réfléchissant dont l'universalité réside dans l'accord des sujets ; c'est pourquoi le beau est défini comme « ce qui plaît universellement sans concept » ; « la beauté est la forme de la finalité d'un objet en tant qu'elle est perçue en lui sans représentation d'une fin. »
  • opinion : Idée sans contenu démontré par la raison. L'opinion s'oppose, dans la philosophie platonicienne, à l'Idée. L'opinion renvoie au particulier, l'Idée à l'universel. Un jugement de goût relève de l'opinion. Définir ce qu'est l'essence de la beauté relève de l'Idée. OPINION DROITE: Selon Platon, c'est une connaissance vraie mais non justifiée ni fondée pour celui qui l'émet.

Extrait du corrigé : xxx ?

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " Un éditeur contemporain présente ainsi une collection d'ouvrages littéraires: La modernité n'a rien à voir avec la date de parution des écrits. Des textes écrits il y a plusieurs siècles sont résolument modernes. Ils répondent parfois mieux que les oeuvres plus récentes à nos préoccupations et à notre soif de beauté. Partagez vous cette opinion ? Vous appuierez votre réponse sur des analyses tirées de vos lectures." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :