Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Commentez cette opinion d'André Gide: Il me semble que les qualités que nous nous plaisons à appeler classiques sont surtout des qualités morales et volontiers je considère le classicisme comme un harmonieux faisceau de vertus dont la première est la modestie ?

Définitions des termes :
  • opinion : Idée sans contenu démontré par la raison. L'opinion s'oppose, dans la philosophie platonicienne, à l'Idée. L'opinion renvoie au particulier, l'Idée à l'universel. Un jugement de goût relève de l'opinion. Définir ce qu'est l'essence de la beauté relève de l'Idée. OPINION DROITE: Selon Platon, c'est une connaissance vraie mais non justifiée ni fondée pour celui qui l'émet.
  • morale : Ensemble des règles de conduite -concernant les actions permises ou défendues- tenues pour universellement et inconditionnellement valables.
  • classicisme : Ce qui appartient à l'époque classique => XVIIe siècle (Molière, Louis XIV, Racine...).
  • comme : De même que, tel que, à l'instar de.

Extrait du corrigé : Ceci nous apparaît d'autant plus étonnant qu'au centre de ces vertus de créateur, Gide met la modestie; or il faut l'avouer, les classiques sont, en général, loin d'être modestes : à l'arrogance de Racine, méprisant Corneille, insultant ses maîtres de Port-Royal, frémissant d'orgueil à la moindre critique, répondent l'assurance de Molière après ses succès et le dogmatisme d'un Boileau, absolument certain de l'infaillibilité de ses principes. II. L'ordre et l'harmonie, vertus de tradition. Si le substantif « modestie » est un peu équivoque et oscille sans cesse entre le sens de « mesure » et celui d' « humilité », l'adjectif « harmonieux », qui souligne le caractère essentiel du « faisceau de vertus », fournit la clef du texte. 1. La notion d'harmonie morale implique en effet que la morale n'est pas innovation, mais reconnaissance d'un certain ordre. Le classique est donc moral et notamment modeste, non pas parce qu'il doute de son oeuvre, mais parce qu'il sent la littérature comme un art profondément rattaché à un certain ordre traditionnel; non pas, bien entendu, qu'il n'y ait plus rien à faire, mais il n'y a plus qu'à travailler au développement d'un certain nombre de valeurs bien reconnues. Tout se passe comme .dans un jeu où l'on se soumet à des règles et où l'on est forcément modeste, tout en étant fier si l'on vient à gagner : « Qu'on ne dise pas que je n'ai rien dit de nouveau : la disposition des matières est nouvelle; quand on joue à la paume, c'est une même balle dont joue l'un et l'autre, mais l'un la place mieux. » (Pascal, Pensées, éd.

Corrigé : Corrigé de 1053 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentez cette opinion d'André Gide: Il me semble que les qualités que nous nous plaisons à appeler classiques sont surtout des qualités morales et volontiers je considère le classicisme comme un harmonieux faisceau de vertus dont la première est la modestie ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :