Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Mais on ne choisit pas sa vocation, on la réussit ou on la rate, c'est tout. Quelle image du héros moderne est ici proposée? Correspond -t-elle à votre représentation de ce que doit être un héros ?

Définitions des termes :
  • réussit : Ce qui connaît le succès, ce qui est efficace, ce qui marche.
  • tout : La totalité sans exception.
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • image : du latin imago, représentation, image, portrait; représentation matérielle d'un objet; représentation mentale de ce qui a déjà été perçu.
  • héros : Personnage principal d'un roman ou d'une pièce de théâtre. Demi-dieu dans la mythologie grecque, homme exceptionnel divinisé à la suite de ses exploits magnifiques, le héros est devenu, en termes littéraires, un personnage qui, s'il ne se distingue pas par des actions grandioses, n'en demeure pas moins chargé d'une mission exceptionnelle : conduire l'action dans un récit, incarner les valeurs, les rêves, les mythes du lecteur, dont il va être l'exutoire.
  • être : Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel). 2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est, l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu.

Extrait du corrigé : Une qualité que beaucoup peuvent lui envier. Peut-être est-ce à cet endroit précis que se situe l’évolution de l’image du héros qui choisit en somme sa vocation en se moquant de la réussir ou de la rater.   II/Le problème du choix : subir sa vie ou l’affronter   ·        Le héros moderne (en tant que personnage central) est souvent miné par un doute sur l’importance du monde dans lequel il doit se battre pour survivre, mais il ne propose aucune solution au problème qu’il rencontre. Nous retrouvons cette représentation à travers le Procés de Kafka. Son personnage subit son existence ce qui le mènera à sa perte. Faut-il y voir un message d’alerte ? Biographie et fiction constituent chez Kafka les deux pôles d’une même réalité qui s’organisent autour de la notion de justice. On peut percevoir que la conception de l’existence chez l’auteur est celle d’un combat perdu d’avance. Ceci s’explique à travers la double fonction de ses personnages : victimes et fauteurs de troubles à la fois, le paradoxe de l’homme constitue sa propre perte. ·        C’est aussi ce que voulait exposer Flaubert dans l’Education Sentimentale avec Frédéric Moreau.

Corrigé : Corrigé de 1146 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Mais on ne choisit pas sa vocation, on la réussit ou on la rate, c'est tout. Quelle image du héros moderne est ici proposée? Correspond -t-elle à votre représentation de ce que doit être un héros ?" a obtenu la note de :

7 / 10

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :