Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Un auteur contemporain, André Maurois, a pu dire : La lecture peut prendre 3 formes différentes, celle d'un vice, d'un plaisir sain ou d'un travail. Commentez chacune de ses affirmations en les illustrant par des exemples: romans, théâtre, poésie...

Définitions des termes :
  • auteur : Evoque l'origine et la responsabilité. L'auteur est celui qui crée ou qui réalise quelque chose, c'est aussi celui qui est responsable de ce qu'il fait ; de ce qu'il produit ou engendre.
  • dire : Affirmer, soutenir, tenir pour vrai.
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • plaisir : Du latin placere, être agréable à .. a) Sensation ou émotion agréable, liée à la satisfaction d'un besoin, d'un désir. b) Principe de plaisir : chez Freud, principe primaire en vertu duquel nous cherchons d'abord à nous procurer du plaisir et à fuir le déplaisir.
  • division du travail : Principe fondamental des sociétés industrielles selon Adam Smith. Désigne la répartition entre ses différents membres des tâches nécessaires au fonctionnement de la société.
  • exemple : 1. Ce qui peut être imité en tant que modèle. 2. (Logique, math.) Cas particulier quelconque sur lequel on entend démontrer une proposition de portée générale. 3. Invalidation par contre-exemple : raisonnement qui consiste à réfuter une proposition universelle quelconque en exhibant un cas particulier qui ne la vérifie pas.
  • théâtre : Sens 1 Lieu ouvert ou fermé destiné à la représentation de spectacles. Sens 2 Art de la représentation d'oeuvres par des êtres humains. Sens 3 Genre littéraire comprenant les oeuvres écrites pour être jouées par des comédiens sur scène. Sens 4 Ensemble des pièces d'un auteur, d'un pays, d'une époque.
  • Poésie : 1 Art de suggérer par des images, des sons, des rythmes et en général par l'emploi du vers, une connaissance des êtres et des choses qui ne saurait être ramenée aux idées claires qu'exprime la prose. La définition de la poésie varie suivant les écoles, mais deux éléments permanents peuvent être distingués : a) un langage différent de celui de la prose, ce qui a amené certains écrivains à considérer que la poésie n'exprime pas des idées essentiellement différentes de celles de la prose, mais en modifie l'expression en les rendant, grâce au vers, plus frappantes, plus nobles, plus spirituelles, etc.; en ce sens la poésie se limite à la rhétorique et à la versification : Exemple: la poésie des grands rhétoriqueurs, des postclassiques; b) une vision du monde, traduisible seulement par le langage poétique et qui donne une connaissance intuitive essentiellement différente de celle de la prose : dès lors la poésie est un instrument de connaissance qui exprime ce qui n'est pas concevable par la raison : la Pléiade la considère comme une « fureur » d'origine divine, les romantiques comme le langage du coeur, Baudelaire comme le moyen de déchiffrer les mystérieuses correspondances de l'Univers. En ce sens, la poésie dépasse la versification, si bien qu'on a pu qualifier de poétiques des oeuvres qui n'étaient pas en vers. 2 Par extension de cette conception, on appelle poésie tout ce qui dépasse la connaissance claire, tout ce qu'on sent plutôt qu'on ne le comprend : Exemple: la poésie du foyer, 3 Par opposition à poème (1), pièce en vers de peu d'étendue.

Extrait du corrigé : Dans un essai intitule « Six promenades dans les bois du roman et d'ailleurs », Umberto Eco fait une distinction féconde entre deux types de lecteurs : d'après lui, il existe un lecteur de premier degré et un lecteur de second degré. Le premier lecteur se soucie avant tout de trouver du plaisir à l'histoire, qu'il parcourt sans attention particulière pour la forme et le style dans laquelle celle-ci est narrée. En revanche, le second lecteur se soucie davantage de la séquence des événements, de la forme et de la structure du récit, et se distingue tout particulièrement du premier par sa capacité à la relecture. Durant celle-ci, il s'intéressé a l'imbrication des événements, a leur montage, et cherche a pénétrer dans l'atelier de l'écrivain, de retrouver le plan qui a préside a l'écriture de son oeuvre, qu'elle soit en prose ou en vers, narrative ou théâtrale. Cette distinction peut nous permettre d'approcher le propos d'André Maurois, pour qui « La lecture peut prendre trois formes différentes : celle d'un vice, d'un plaisir sain ou d'un travail ». Nous verrons en effet que cette distinction entre différents types de lecture se superpose en vérité avec une différence entre lecteurs. Si certains ne se soucient de la lecture que pour y trouver un plaisir, plus ou moins vain et facile, d'autres au contraire ont un rapport plus intellectuel a la lecture, et y recherchent moins la confirmation de ce qu'ils savent déjà, ou le passe temps mineur de moments d'ennui, que la réponses a des questions et le moyen de faire des expériences que l'écriture seule peut procurer. Cependant, il faut bien voir que la distinction faire par Umberto Eco ne permet guère de rendre raison du troisième type de lecture explicitée par André Maurois : la lecture comme « travail ». Celle-ci est tout particulièrement le propre de l'écrivain, qui se rapporte à l'oeuvre des autres pour situer la sienne dans l'histoire de la littérature antérieure et contemporaine ou pour nourrir un travail d'hypertextualite. La question au centre de notre travail sera donc d'identifier les différents types de lecteurs et leurs motivations propres correspondant aux trois formes de lecture identifiées par André Maurois : la lecture qui prend la forme d'un vice, d'un plaisir sain et d'un travail.

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " Un auteur contemporain, André Maurois, a pu dire : La lecture peut prendre 3 formes différentes, celle d'un vice, d'un plaisir sain ou d'un travail. Commentez chacune de ses affirmations en les illustrant par des exemples: romans, théâtre, poésie..." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :