Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Dans l'Antiquité, les Grecs considéraient le théâtre comme un divertissement, mais aussi comme un moyen d'éducation morale au service des citoyens. Pensez-vous que le théâtre français, classique ou romantique, remplisse cette double fonction ? Vous répondrez à la question en vous appuyant sur votre lecture d'On ne badine pas avec l'amour, Phèdre et sur vos lectures personnelles.

Définitions des termes :
  • dans quelle mesure : Jusqu'à quel degré, jusqu'à quel point.
  • théâtre : Sens 1 Lieu ouvert ou fermé destiné à la représentation de spectacles. Sens 2 Art de la représentation d'oeuvres par des êtres humains. Sens 3 Genre littéraire comprenant les oeuvres écrites pour être jouées par des comédiens sur scène. Sens 4 Ensemble des pièces d'un auteur, d'un pays, d'une époque.
  • comme : De même que, tel que, à l'instar de.
  • divertissement : Chez Pascal, "se divertir", c'est chercher à se détourner de penser à soi et à sa finitude en s'étourdissant de femmes, de jeux, de vin, etc. "Les hommes n'ayant pu guérir la mort, la misère, l'ignorance, ils se sont avisés, pour se rendre heureux, de n'y point penser. " (Pensées).
  • moyen : Ce qui sert à la réalisation d'une fin: "La fin justifie les moyens."
  • éducation : 1. Processus consistant en ce qu'une ou plusieurs fonctions se développent graduellement par l'exercice et se perfectionnent. 2. Suite des opérations par lesquelles des adultes développent les qualités de l'enfant ( apprentissage, enseignement ; l'éducation a un caractère global). 3. Résultat de 1 ou de 2.
  • morale : Ensemble des règles de conduite -concernant les actions permises ou défendues- tenues pour universellement et inconditionnellement valables.
  • citoyen : Qui jouit des droits propres aux membres d'une cité ou d'un État. L'individu membre du corps politique, détenant des droits politiques et participant donc au pouvoir.
  • fonction : Rôle, activité.
  • avec : En compagnie de, en présence de.
  • amour : On peut distinguer différentes formes d'amour. Le sentiment amoureux qui nous fait aimer une personne pour ses qualités morales et son apparence physique n'est pas de même nature que l'amour d'une mère pour son enfant. L'amour du prochain s'étend à toute l'humanité. L'amour-propre est l'estime que l'on a pour soi-même. L'amour mystique est celui que le croyant éprouve pour Dieu.

Extrait du corrigé : Autrement dit, dans la première définition historique du théâtre - ou plus précisément de la tragédie - divertissement et éducation sont effectivement conjoints, parce que la pièce de théâtre est l'occasion d'un spectacle. De fait, cette double fonction est devenue une caractéristique traditionnelle du genre théâtral. Molière a ainsi le projet de ridendo castigare mores, de corriger les moeurs en riant, c'est-à-dire d'éduquer en divertissant. C'est pourquoi il met en scène des personnages ridicules, proches du type, mettant en valeur les défauts communs du genre humain et les raillant pour que le spectateur - ou même la société en général - puisse prendre conscience de ses propres défauts et les corriger. On retrouve un projet de ce type chez de très nombreux auteurs dramatiques -  ainsi, chez Brecht, qui refuse le divertissement par l'identification aux personnages mais cherche néanmoins à donner une forme de séduction à ses pièces (que l'on pense par exemple aux éléments comiques de La Vie de Galilée), et a pour but déclaré d'encourager les prises de conscience du peuple quant à sa condition et au fonctionnement de la société par ses pièces de théâtre.   II. Peut-on cependant réduire le genre théâtral à cette double fonction ? Sa fonction essentielle n'est-elle pas autre ? Ou encore, peut-on attribuer cette fonction à l'ensemble du genre théâtral, sans distinction ?   Il s'agit en seconde partie de discuter la thèse avancée par le sujet, en s'intéressant à la caractéristique majeure du genre littéraire qu'est le théâtre : son lien nécessaire, ou en tout cas très courant, avec la représentation théâtrale, le spectacle.

Corrigé : Corrigé de 1509 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Dans l'Antiquité, les Grecs considéraient le théâtre comme un divertissement, mais aussi comme un moyen d'éducation morale au service des citoyens. Pensez-vous que le théâtre français, classique ou romantique, remplisse cette double fonction ? Vous répondrez à la question en vous appuyant sur votre lecture d'On ne badine pas avec l'amour, Phèdre et sur vos lectures personnelles." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :