Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Le jeu de l'amour et du hasard, Acte 1, scène 7 (Marivaux)

Définitions des termes :
  • amour : On peut distinguer différentes formes d'amour. Le sentiment amoureux qui nous fait aimer une personne pour ses qualités morales et son apparence physique n'est pas de même nature que l'amour d'une mère pour son enfant. L'amour du prochain s'étend à toute l'humanité. L'amour-propre est l'estime que l'on a pour soi-même. L'amour mystique est celui que le croyant éprouve pour Dieu.
  • hasard : a) Ce que l'homme ne peut prévoir ou expliquer. b) Ce qui semble dépourvu de toute raison d'être, de toute finalité. C) Chez Cournot, rencontre de deux séries causales indépendantes.
  • scène : Au théâtre, le mot scène a deux sens. 1) C'est une partie d'un acte au cours de laquelle le plateau est occupé par les mêmes personnages. 2) C'est le plateau lui-même: l'espace où jouent les acteurs.

Extrait du corrigé : Le dialogue commence à partir de la didascalie signalant la fin de l'aparté (« Haut »). C'est Dorante qui prend l'initiative de la parole, conformément à la distribution traditionnelle des rôles dans le cadre d'une conversation galante. Certes, le jeune homme paraît se souvenir de son projet, puisqu'il fait mention de Silvia dans une question destinée à savoir si la jeune fille qu'on lui destine possède elle aussi une « physionomie » avenante. Cependant, cette question – « dis-moi, Lisette, ta maîtresse te vaut-elle ? » - instaure comme une rivalité entre les deux femmes en inversant la préséance attendue, puisque ce n'est pas ici la maîtresse mais la suivante qui constitue la référence, le modèle exemplaire en matière de séduction et de beauté, alors que dans l'univers comique et notamment chez Marivaux les domestiques sont bien souvent des reflets plus ou moins déformés et risibles de leurs maîtres. L'exclamation suivante (« Elle est bien hardie d'oser avoir une femme de chambre comme toi ! ») confirme d'ailleurs cette inversion en envisageant la possibilité que Silvia ne puisse pas soutenir la comparaison avec Lisette.

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " Le jeu de l'amour et du hasard, Acte 1, scène 7 (Marivaux)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :