Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Valéry Larbaud, Extrait de "Poésies de A.O. Barnabooth"

Extrait étudié : Un jour, à Kharkov, dans un quartier populaire, (O cette Russie méridionale, où toutes les femmes Avec leur châle blanc sur la tête, ont des airs de Madone !) Je vis une jeune femme revenir de la fontaine Portant, à la mode de là-bas, comme du temps d'Ovide, Deux seaux suspendus aux extrémités d'un bois En équilibre sur le cou et les épaules. Et je vis un enfant en haillons s'approcher d'elle et lui parler. Alors, inclinant aimablement son corps à droite, Elle fit en sorte que le seau plein d'eau pure touchât le pavé Au niveau des lèvres de l'enfant qui s'était mis à genoux pour boire. Valéry Larbaud, Extrait de "Poésies de A.O. Barnabooth"
Extrait du commentaires : Valery Larbaud, né à Vichy, passe sa jeunesse à parcourir le monde. En 1908, il publie, sans nom d'auteur, des poèmes disposés en versets où il a fixé ses impressions de voyageur. Son premier roman, Fermina Marquez (191i), conte l'histoire d'une jeune Péruvienne exaltée. Son oeuvre la plus célèbre, le Journal d'A. O. Barnabooth (1913), a pour héros un milliardaire sud-américain qui, souffrant de son isolement, vend ses terres et voyage à travers l'Europe en quête d'une raison de vivre, puis, déçu, regagne son pays et prend pour compagne une jeune fille du terroir : cette curieuse histoire d'un globe-trotter, où se mêlent les influences de Baudelaire, de Barrès et de Gide, décrit quelques aspects de l'inquiétude moderne. Valery Larbaud a voyagé à travers les livres comme à travers les continents. Lecteur infatigable, essayiste lucide, traducteur ingénieux de Joyce et de Whitman, il a contribué à élargir l'horizon de ses contemporains. Son style, plein d'aisance et de grâce, révèle un artiste qui a surtout considéré la littérature comme une récréation voluptueuse de l'intelligence.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Valéry Larbaud, Extrait de "Poésies de A.O. Barnabooth"" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :