Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : A. de Saint-Exupéry, Vol de nuit.

Extrait étudié : A. de Saint-Exupéry, Vol de nuit. C'est qu'il survolait déjà la plaine. "Je m'en suis aperçu tout d'un coup, en débouchant dans du ciel pur." Il expliqua enfin qu'il avait eu, à cet instant-là, l'impression de sortir d'une caverne. – Tempête aussi à Mendoza ? – Non. J'ai atterri par ciel pur, sans vent. Mais la tempête me suivait de près. I1 la décrivit parce que, disait-il, "tout de même c'était étrange". Le sommet se perdait très haut dans les nuages de neige, mais la base roulait sur la plaine ainsi qu'une lave noire. Une à une, les villes étaient englouties. "Je n'ai jamais vu ça. ." Puis il se tut, saisi par quelque souvenir. Rivière se retourna vers l'inspecteur. – C'est un cyclone du Pacifique, on nous a prévenus trop tard. Ces cyclones ne dépassent d'ailleurs jamais les Andes. On ne pouvait prévoir que celui-là poursuivrait sa marche vers l'Est. L'inspecteur, qui n'y connaissait rien, approuva. L'inspecteur parut hésiter, se retourna vers Pellerin et sa pomme d'Adam remua. Mais il se tut. Il reprit, après réflexion, en regardant droit devant soi, sa dignité mélancolique. Il la promenait, ainsi qu'un bagage, cette mélancolie. Débarqué la veille en Argentine, appelé par Rivière pour de vagues besognes, il était empêtré de ses grandes mains et de sa dignité d'inspecteur. Il n'avait le droit d'admirer ni la fantaisie, ni la verve : il admirait par fonction la ponctualité. Il n'avait le droit de boire un verre en compagnie, de tutoyer un camarade et de risquer un calembour que si, par un hasard invraisemblable, il rencontrait, dans la même escale, un autre inspecteur. "I1 est dur, pensait-il, d'être un juge." A vrai dire, il ne jugeait pas, mais hochait la tête. Ignorant tout, il hochait la tête, lentement, devant tout ce qu'il rencontrait. Cela troublait les consciences noires et contribuait au bon entretien du matériel. Il n'était guère aimé, car un inspecteur n'est pas créé pour les délices de l'amour, mais pour la rédaction de rapports. Il avait renoncé à y proposer des méthodes nouvelles et des solutions techniques, depuis que Rivière avait écrit : "L'inspecteur Robineau est prié de nous fournir, non des poèmes, mais des rapports. L'inspecteur Robineau utilisera heureusement ses compétences, en stimulant le zèle du personnel." Aussi se jetait-il désormais, comme sur son pain quotidien, sur les défaillances humaines. Sur le mécanicien qui buvait, le chef d'aéroplace qui passait des nuits blanches, le pilote qui rebondissait à l'atterrissage.
Extrait du commentaires :

Après un échec au concours d’entrée à Navale, un autre à celui de Centrale et une inscription aux Beaux-Arts, Antoine de Saint-Exupéry passe son brevet de pilote en 1921. Il ne commence à piloter professionnellement qu’en 1926, lorsqu’il entre à la Compagnie aérienne française, puis chez Latécoère. Il y est responsable des longs courriers. Au Maroc, il écrit Courrier Sud, publié en 1928. Un an plus tard, l’Aeroposta Argentina lui confie la direction de Buenos Aires pour développer les liaisons aériennes en Argentine et en Amérique du Sud. En 1931 il publie Vol de nuit, démissionne et revient chez Latécoère pour y devenir pilote d’essai. Mais en 1934 et 1935 c’est en tant que grand reporter pour Paris-Soir qu’il part en Russie, et en 1936 c’est d’Espagne qu’il envoie ses articles à L’Intransigeant. En 1937 il a à nouveau un manche à balai entre les mains. C’est à lui qu’il revient d’assurer la liaison Casablanca-Tombouctou. Lorsque la guerre éclate en 1939, il publie Terre des hommes et revient à l’armée. Atteint par la limite d’âge, il est démobilisé en 1940. C’est aux Etats-Unis qu’il écrit Pilote de guerre et qu’il commence Citadelle. En 1943 il s’engage à Alger dans les forces aériennes françaises, où le grade de commandant lui est donné. Il meurtO731 au cours de la seconde mission de reconnaissance qu’il accomplit. Ce n’est qu’après la mort de Saint-Exupéry que paraît, en 1945, Le Petit Prince

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "A. de Saint-Exupéry, Vol de nuit." a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :