Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : René-Guy Cadou : « Ah ! Je ne suis pas métaphysique, moi., extrait de Hélène ou le Règne végétal

Extrait étudié : AH JE NE SUIS PAS MÉTAPHYSIQUE, MOI Ah je ne suis pas métaphysique, moi Je n'ai pas l'habitude de plonger les doigts Dans les bocaux de l'éternité mauve et sale Comme un bistrot de petite ville provinciale Et que m'importe qu'en les siècles l'on dispose De mon âme comme d'une petite chose Sans importance ainsi qu'au plus chaud de l'été Dans la poussière le corset d'un scarabée Je prodigue à plaisir et même quand je dors Il y a cette flamme en moi qui donne tort A tout ce qui n'est pas cette montée sévère Vers l'admirable accidenté visage de la terre Je plonge dans ma vie une main de chiendent Et c'est trop de bonheur lorsque de temps en temps L'heure venue d'agir j'en tire la semence Qui d'année en année prolonge ma patience Ah tu verrais faner les ciels et les chevaux 0 mon coeur sans que rien ne te semblât nouveau Même dût-on mourir dans le frais de son âge Rien que d'avoir posé son front sur un corsage Et fût-il d'une mère on a bien mérité De croire dans la vie plus qu'en l'éternité.
Extrait du commentaires : Dans un commentaire composé, vous essaierez de montrer de quelle manière le poète exprime son refus de l'éternité et le plaisir de vivre. Trop souvent, la poésie lyrique peut sembler se résumer dans l'élégie, où l'homme exprime, en plaintes douloureuses, sa mélancolie, les tourments de la condition humaine, l'angoisse du devenir — quand il ne cherche pas, sous l'influence du christianisme ou d'une autre religion, un réconfort dans l'espoir en un monde meilleur, que nous serions appelés à connaître après notre mort. Il est pourtant des poètes qui ont chanté le bonheur d'être, avec ferveur et sérénité ! Auteur des Biens de ce monde (c'est le titre d'un de ces recueils), René-Guy Cadou exprime ainsi, dans un poème extrait du recueil posthume intitulé Hélène ou Le Règne végétal (1952-1953), son refus de l'éternité et sa foi dans la vie.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "René-Guy Cadou : « Ah ! Je ne suis pas métaphysique, moi., extrait de Hélène ou le Règne végétal" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :