Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : PASCAL, Pensées (1670)

Extrait étudié : PASCAL, Pensées (1670) Tous les hommes recherchent d'être heureux. Cela est sans exception, quelques différents moyens qu'ils y emploient. Ils tendent tous à ce but. Ce qui fait que les uns vont à la guerre et que les autres n'y vont pas est ce même désir qui est dans tous les deux, accompagné de différentes vues. La volonté [ne] fait jamais la moindre démarche que vers cet objet. C'est le motif de toutes les actions de tous les hommes. Jusqu'à ceux qui vont se pendre. Et cependant depuis un si grand nombre d'années jamais personne, sans la foi, n'est arrivé à ce point où tous visent continuellement. Tous se plaignent, princes, sujets, nobles, roturiers, vieux, jeunes, forts, faibles, savants, ignorants, sains, malades, de tous pays, de tous les temps, de tous âges et de toutes conditions. [...] Qu'est-ce donc que nous crie cette avidité et cette impuissance, sinon qu'il y a eu autrefois dans l'homme un véritable bonheur, dont il ne lui reste maintenant que la marque et la trace toute vide, et qu'il essaie inutilement de remplir de tout ce qui l'environne, recherchant des choses absentes le secours qu'il n'obtient pas des présentes, mais qui en sont toutes incapables, parce que ce gouffre infini ne peut être rempli que par un objet infini et immuable, c'est-à-dire que par Dieu même.
Extrait du commentaires :

Le bonheur est un thème de la plus haute importance dans la tradition philosophique. Il a occupé les philosophes de l’Antiquité et d’une certaine façon, sa définition s’inscrit dans le projet philosophique même. En effet, Socrate et son disciple Platon mettait au premier rang des préoccupations de s’occuper de son âme. La philosophie est alors vécue comme un véritable mode de vie, qui par la réflexion, mène l’homme au bien, loin des excès et des gloires éphémères. Les philosophies hellénistes par la suite, en prescrivant à l’homme une certaine manière d’être - indifférence aux choses qui ne sont pas en notre pouvoir pour les stoïciens, contentement aux plaisirs naturels et nécessaires pour Epicure- trace une définition et une voie d’accès philosophique au bonheur. La philosophie en traitant du bien traitait toujours en même temps du meilleure chemin pour atteindre le bonheur. Les définitions du bonheur varient ainsi dans l’histoire de la philosophie. Celles-ci ont généralement en comment une stabilité et une durée dans un état de sérénité. Cette conception du bonheur semble pourtant difficile à atteindre. Si donc tout le monde semble se préoccuper du bonheur, entendons-nous vraiment des gens affirmer qu’ils sont heureux ? Mais doit-on en conclure que le bonheur n’existe pas ? Ou simplement essayer de comprendre réellement ce que peut être le bonheur ?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "PASCAL, Pensées (1670)" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :