Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Marguerite Duras, L'Amant

Extrait étudié : Marguerite Duras, L'Amant Un jour, j'étais âgée déjà, dans le hall d'un lieu public, un homme est venu vers moi. Il s'est fait connaître et il m'a dit : « Je vous connais depuis toujours. Tout le monde dit que vous étiez belle lorsque vous étiez jeune, je suis venu pour vous dire que pour moi je vous trouve plus belle maintenant que lorsque vous étiez jeune, j'aimais moins votre visage de jeune femme que celui que vous avez maintenant, dévasté. » Je pense souvent à cette image que je suis seule à voir encore et dont je n'ai jamais parlé. Elle est toujours là dans le même silence, émerveillante. C'est entre toutes celle qui me plaît de moi-même, celle où je me reconnais, où je m'enchante. Très vite dans ma vie il a été trop tard. À di
Extrait du commentaires : Originaire de Cochinchine, Marguerite Duras vient terminer ses études à Paris. Elle rédige d'abord des récits qui font penser tantôt à Mauriac ou à Green, tantôt à Hemingway. Mais, à partir de 1953 (Les Petits Chevaux de Tarquinia), elle se rapproche du roman nouveau. Elle publie Le Square, Moderato Cantabile, Dix heures et demie du soir en été, L'Après-midi de M. Andesmas, Nuit noire à Calcutta et Le Vice-Consul. Elle a aussi écrit des dialogues de films (Hiroshima mon amour) et des pièces de théâtre. Marguerite Duras compose de minces romans statiques, où presque rien ne se passe et où la fin rejoint le point de départ. Ainsi, dans Le Square, un colporteur et une bonne à tout faire se rencontrent sur le banc d'un jardin public; pendant des heures, ces deux êtres simples échangent des propos touchants de maladresse; ils se rapprochent par instants dans une conception analogue du bonheur, puis ils se séparent. La romancière creuse avec obstination quelques thèmes, en particulier celui de la rencontre et du mûrissement progressif de la passion. Hostile à l'analyse psychologique, qui prétend tout expliquer du dehors rationnellement, elle montre la vie des âmes de l'intérieur, telle qu'elle est. Ses personnages ne conçoivent guère ce qu'ils sont; ils avancent dans l'existence « sans savoir pourquoi », condamnés à une attente du lendemain anxieuse, mais passive, impuissants à se libérer de la contrainte du temps. Leurs propos, quotidiens, en grisaille, laissent deviner, grâce à quelques touches habiles, les dessous mystérieux du coeur humain.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Marguerite Duras, L'Amant" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :