Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Marcel Pagnol, la Gloire de mon père.

Extrait étudié : Marcel Pagnol, la Gloire de mon père. [Mon oncle et mon père] discutaient souvent de politique. Mon oncle faisait des comparaisons désobligeantes entre M. Fallières et le roi Louis XIV. Mon père ripostait en décrivant un cardinal en forme de point d'interrogation, parce que le roi l'avait enfermé dans une cage de fer; puis il parlait d'un certain « Lagabèle », qui ruinait le peuple, D'autres fois, l'oncle attaquait des gens qui s'appelaient « les radicots ». Il y avait M. Comble, qui était un radicot, et sur lequel il était difficile de se faire une opinion : mon père disait que ce radicot était un grand honnête homme, tandis que l'oncle le nommait « la fine fleur de la canaille » et offrait de signer cette déclaration sur papier timbré. Il ajoutait que ce Comble était le chef d'une bande de malfaiteurs, qui s'appelaient « les framassons ». Mon père parlait aussitôt d'une autre bande qui s'appelait « les jézuites » ; c'étaient d'horribles « tartruffes », qui creusaient des « galeries » sous les pieds de tout le monde. Alors, l'oncle Jules s'enflammait, et le sommait de lui rendre tout de suite « le milliard des congrégations ». Mais mon père, qui pourtant ne tenait pas à l'argent, répondait avec force : « Jamais ! Jamais on ne vous rendra tant de richesses, arrachées sur des lits de mort à des agonisants terrorisés ! ».
Extrait du commentaires : Marcel Pagnol a cédé, lui aussi, à l'attrait du théâtre filmé : ses principales pièces ont été portées à l'écran. Mais c'est surtout comme fabuliste rural qu'il a conquis l'estime de la critique. A partir de 1931, il se préoccupe d'enrichir le cinéma des effluves provençaux et adapte trois récits de Giono, Jofroy, Angèle et Regain : Angèle, interprété par Fernandel, atteint à une plénitude tragi-comique remarquable. Le jeu de Raimu donne du relief et de l'éclat à La Femme du Boulanger (1938), qui a vieilli toutefois, comme La Fille du puisatier (1940). La Manon des sources (1952) est imprégnée d'une saveur qui était celle de Mistral, d'Alphonse Daudet, et traitée à la façon des vieux conteurs folkloriques, dont Pagnol a su retrouver la verdeur et le style. Il demeure, avec le Rouquier de Farrebique, l'un des très rares metteurs en scène français qui aient célébré la vie paysanne.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Marcel Pagnol, la Gloire de mon père." a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :