Podcast littérature

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : Marcel Aymé, La Vouivre.

Extrait étudié : Marcel Aymé, La Vouivre. Dans le sentier, Arsène dépassa Noël Mindeur, le chef actuel de la maison. Il traînait une branche d'acacia coupée dans la forêt, de quoi faire un manche d'outil après l'avoir durcie au feu. Les deux hommes n'échangèrent ni une parole ni un regard, l'usage étant resté de s'ignorer d'une maison à l'autre en toute occasion, sauf en présence de tiers où l'on s'efforçait au contraire, par respect humain, à des procédés courtois, bien que l'inimitié des deux tribus fût notoire à Vaux-le-Dévers. En arrivant sur la route, Arsène eut une mauvaise surprise. Dans la cour de la maison ennemie, il vit son propre chien, Léopard, face à face avec Saigneur, le chien des Mindeur, l'un et l'autre immobiles, mais déjà grondant et les babines retroussées. Armand, fils de Noël, se tenait à quelques pas, dissimulant une trique derrière son dos et, trop heureux que le chien des Muselier se fût mis dans son tort, se gardait d'intervenir avant le bon moment. Il eut l'hypocrisie d'appeler le sien, mais d'une voix débonnaire, presque caressante, qui était un encouragement. Léopard et Saigneur se jetèrent l'un sur l'autre et roulèrent dans la poussière avec des rauquements de fureur. Armand s'approchait à petits pas, évidemment soucieux de ne pas donner l'éveil aux combattants. Léopard avait saisi son ennemi à la gorge et le secouait avec une violence telle que Saigneur poussa un gueulement de souffrance. Voyant l'intrus bien accroché à son adversaire, Armand leva sa trique et lui en assena un coup sur les reins. Tout à l'ivresse du combat, Léopard ne parut pas s'apercevoir des premières volées de bâton, mais quelques coups mieux placés finirent par l'inquiéter. Mindeur le prit alors par le collier comme s'il eût voulu l'arracher à la mêlée, en réalité pour prévenir une retraite trop prompte, et se remit à cogner. A une fenêtre de la ferme apparut le buste de sa sœur aînée Germaine, une grande salope aux yeux rieurs, bâtie comme un tambour-major et qui faisait trop souvent parler d'elle. Les Mindeur n'en étaient pas fiers et craignaient que cette mauvaise réputation ne nuisît à l'établissement de Juliette, la plus jeune des deux sœurs, une fille pourtant jolie et sérieuse. Arsène voyait son chien trembler sous la trique, ses hurlements lui faisaient mal, mais convenant en lui-même qu'Armand était dans son droit, il ravalait sa colère. Résolu à ignorer l'incident, il passa sur l'autre côté de la route, tourna le dos à la cour et, tout redressé de mépris, pissa contre un poirier. Il rajusta sa culotte avec une lenteur distraite en faisant face aux Mindeur que son regard lointain semblait effacer de sur la plaine. Léopard s'était échappé en boitant et, la queue entre les jambes, attendait son maître sur la route.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Marcel Aymé, La Vouivre." a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :