Podcast littérature
NoCopy.net

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN FRANCAIS

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
» inscrits
Partager

Sujet : MALHERBE: Prière pour le Roi Henri le Grand, allant en Limousin

Extrait étudié : MALHERBE: Prière pour le Roi Henri le Grand, allant en Limousin Ô Dieu, dont les bontés de nos larmes touchées Ont aux vaines fureurs les armes arrachées, Et rangé l'insolence aux pieds de la raison, Puisqu'à rien d'imparfait ta louange n'aspire, Achève ton ouvrage au bien de cet empire, Et nous rends l'embonpoint comme la guérison. Nous sommes sous un roi si vaillant et si sage, Et qui si dignement a fait l'apprentissage De toutes les vertus propres à commander, Qu'il semble que cet heur nous impose silence, Et qu'assurés par lui de toute violence, Nous n'ayons pas sujet de te rien demander. Certes quiconque a vu pleuvoir dessus nos têtes Les funestes éclats des plus grandes tempêtes Qu'excitèrent jamais deux contraires partis, Et n'en voit aujourd'hui nulle marque paroître, En ce miracle seul il peut assez connoître Quelle force a la main qui nous a garantis. La terreur de son nom rendra nos villes fortes, On n'en gardera plus ni les murs ni les portes, Les veilles cesseront aux sommets de nos tours : Le fer mieux employé cultivera la terre, Et le peuple qui tremble aux frayeurs de la guerre, Si ce n'est pour danser n'orra plus de tambours. Tu nous rendras alors nos douces destinées : Nous ne reverrons plus ces fâcheuses années, Qui pour les plus heureux n'ont produit que des pleurs : Toute sorte de biens comblera nos familles, La moisson de nos champs lassera les faucilles, Et les fruits passeront la promesse des fleurs.
Extrait du commentaires :

HTML clipboardCette poésie est une œuvre de circonstance. Elle a été composée par Malherbe à la demande du roi Henri IV qui allait partir (septembre pour le Limousin, où devaient se tenir les Grands Jours. Malherbe, alors âgé de cinquante ans, venait d'arriver à Paris et fut présenté à la cour par un de ses amis, le poète normand Des Yveteaux, mais y était précédé par sa réputation. On lui propose d'être l'interprête de la nation à l'égard du roi, qui est en train d'accomplir la enivre de restauration de la France, à peine sortie des guerres de religion. Il s'agit de lui apporter l'assurance du loyalisme de ses sujets. L'occasion ? Le roi va ouvrir les assises solennelles des Grands Jours. Les Grands Jours étaient un tribunal extraordinaire de justice destiné à juger dans les provinces les affaires criminelles. Par les temps troublés comme ceux que la France venait de traverser, beaucoup de criminels, et souvent très haut placés, avaient échappé aux poursuites des tribunaux ordinaires et avaient pu se targuer de l'impunité. Il fallait frapper ces coupables, pour rétablir la paix intérieure et affirmer l'autorité royale à travers tout le royaume.
 Les vers de Malherbe furent offerts au roi à son retour du Limousin, et publiés en 1607. Il sera désormais le poète officiel, il le demeurera sous Louis XIII {Pour le roi allant châtier les Rochelois).
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "MALHERBE: Prière pour le Roi Henri le Grand, allant en Limousin" a obtenu la note de :
aucune note

LE SITE D'AIDE À LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN LITTERATURE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Nom/Pseudo :

email :
 
Demandez votre sujet :